bonne nouvelle pour les emprunteurs – .

bonne nouvelle pour les emprunteurs – .
bonne nouvelle pour les emprunteurs – .

Bonne nouvelle pour les ménages souhaitant contracter un crédit pour acheter un bien immobilier : le taux d’usure est en baisse pour les crédits de 20 ans et plus. Ainsi, pour le troisième trimestre 2024, aucun taux ne pourra dépasser ce seuil annoncé par la Banque de France.

« Le taux d’usure correspond au taux légal maximum que les établissements de crédit sont autorisés à pratiquer lorsqu’ils vous accordent un prêt. Fixé chaque trimestre par la Banque de France, il vise à vous protéger d’éventuels abus », explique le ministère de l’Economie sur son site.

« Du 1er juillet au 1er septembre, le taux d’usure sera de 6,16% contre 6,39% pour le deuxième trimestre », a annoncé la Banque de France dans un communiqué le week-end dernier. Autrement dit, les différents établissements proposant des prêts à long terme ne pourront pas dépasser un taux de 6,16% jusqu’en septembre.

Pour Cécile Roquelaure, directrice des études du courtier Empruntis, cette baisse du taux d’usure est avant tout « la preuve que les taux proposés par les banques ont baissé ces derniers mois. L’écart est suffisamment important entre le taux d’usure et les taux actuels pour qu’il n’ait aucun effet sur le marché immobilier ».

« Si vous avez un projet immobilier et que les taux actuels vous permettent de le réaliser, il est peut-être temps de vous lancer. L’essentiel est de préparer votre dossier avec soin en présentant un projet raisonnable et raisonné », explique le directeur des études du courtier Empruntis. Il faut dire qu’en juin, le taux d’emprunt pour les particuliers était de 3,7 % en moyenne. Pour le mois en cours, c’est le même niveau qui est attendu.

Les prix de l’immobilier chutent

Avec de tels tarifs, acquérir un bien immobilier semble donc intéressant durant cette période. D’autant que selon Cafpi, les prix de l’immobilier sont en forte baisse partout en France. À Paris par exemple, la baisse avoisine les 7,7 %. Au niveau national, cette régression s’élève à 3,8 % en moyenne. Toujours selon Caroline Arnould, directrice générale du courtier Cafpi, acheter un bien de 86 mètres carrés en juin 2024 nécessitait un prêt de 214 836 euros en moyenne. Concernant le montant de l’apport pour les emprunteurs, il s’établissait à 63 022 euros en moyenne pour le premier mois d’été.


prêt hypothécaire, taux d’usure

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Unatrac Holding acquiert 51% des actions du Groupe Premium – .
NEXT Les dix villes les plus chères pour se garer en 2024 – .