Choix de portefeuille pour le second semestre 2024 – .

Choix de portefeuille pour le second semestre 2024 – .
Choix de portefeuille pour le second semestre 2024 – .

Le S&P 500 est en hausse de près de 15 % depuis le début de l’année, porté par l’enthousiasme pour l’intelligence artificielle (IA). Voici la dernière.

Il y a dix jours, le fabricant de puces NVIDIA a brièvement dépassé Microsoft pour devenir la plus grande entreprise mondiale en termes de capitalisation boursière avant de reculer. De plus, le cycle de baisse des taux d’intérêt bat son plein. La Suisse, qui a entamé le processus en mars, a encore surpris les marchés jeudi dernier en abaissant ses taux pour la deuxième fois.

On peut s’attendre à ce que les marchés restent influencés par les thèmes politiques, notamment les élections législatives en cours en France et l’élection présidentielle aux États-Unis, au cours du second semestre de l’année. Par conséquent, trois stratégies de base peuvent être recommandées aux investisseurs.

  1. Se préparer à une baisse des taux d’intérêt

Le cycle d’assouplissement monétaire est déjà bien engagé, avec des baisses de taux de la Banque nationale suisse, de la Banque de Suède, de la Banque du Canada et de la Banque centrale européenne. Toutefois, la clé pour les marchés sera le moment et le rythme des baisses de taux de la Réserve fédérale américaine (Fed).

UBS Research prévoit toujours une baisse cumulative de 50 points de base cette année, qui devrait débuter lors de la réunion de septembre. La dernière publication de l’indice des dépenses de consommation personnelle (PCE), le baromètre de l’inflation préféré de la Fed, devrait confirmer que la pression sur les prix s’atténue.

À l’approche des élections américaines, il convient de rappeler aux investisseurs qu’ils doivent voter dans les urnes et non avec leur portefeuille.

Dans ce contexte, les investisseurs doivent se préparer à une baisse progressive de la rémunération du cash. Un portefeuille d’obligations à maturités échelonnées permet de répondre aux besoins de liquidité sur un horizon d’un à trois ans et le rendement des obligations de qualité reste attractif.

  1. Saisir l’opportunité d’investissement dans l’IA

L’IA devrait devenir l’une des plus grandes opportunités d’investissement de l’histoire et les investisseurs doivent s’assurer que leurs portefeuilles sont « compatibles avec l’IA ». Nous apprécierons les sociétés de semi-conducteurs qui profitent de la hausse des investissements dans l’IA, ainsi que les méga-capitalisations verticalement intégrées et bien positionnées tout au long de la chaîne de valeur.

Cela étant dit, le spectre du surinvestissement pourrait conduire à une correction au second semestre. Les stratégies de préservation du capital peuvent aider les investisseurs à atténuer ce risque.

  1. Préparer les portefeuilles pour les élections américaines

A l’approche des élections américaines, il convient de rappeler aux investisseurs qu’ils doivent voter dans les urnes et non avec leur portefeuille. Ces échéances électorales sont susceptibles d’alimenter la volatilité des marchés, d’où la nécessité pour les investisseurs de gérer les risques.

En termes d’actions, les valeurs américaines de consommation discrétionnaire et d’énergies renouvelables pourraient être vulnérables si la Maison Blanche et le Congrès se ralliaient au camp républicain. En revanche, les valeurs financières pourraient bénéficier d’un tel scénario.

L’or peut également constituer une protection efficace contre les inquiétudes liées aux tensions géopolitiques, à l’inflation ou au déficit budgétaire élevé des États-Unis.

Une période de transition et de volatilité

La seconde moitié de l’année s’annonce donc comme une période de transition et de volatilité. Les décisions que prendront les investisseurs aujourd’hui seront décisives pour traverser cette période en douceur.

Nous vous préconiserons une approche équilibrée, diversifiée entre obligations, actions et actifs alternatifs, afin de vous positionner pour des objectifs financiers à long terme tout en faisant face à l’incertitude à court terme.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le marché africain du commerce électronique devrait croître de 49 % d’ici 2028 : rapport – .
NEXT Acheter son titre de transport trop tard restera illégal – .