Condamné pour avoir abandonné un chat devant un vétérinaire à Bâle

Condamné pour avoir abandonné un chat devant un vétérinaire à Bâle
Condamné pour avoir abandonné un chat devant un vétérinaire à Bâle

Un chat, nommé Rambo, a vécu une épreuve en août 2023. Le pauvre animal a été enfermé dans une cage et abandonné devant un cabinet vétérinaire à Muttenz (BL). Rambo a dû attendre un peu moins d’une heure, sous un soleil de plomb, avant que quelqu’un ne lui vienne en aide. Selon les données de MétéoSuisse, une canicule touchait l’ensemble du territoire et le mercure atteignait ce jour-là 36 degrés dans la région.

Les auteurs de cet abandon ont dû récemment répondre devant les tribunaux de Bâle-Campagne. Il s’agit de deux femmes, âgées de 55 et 21 ans. La première, la propriétaire du chat, habitant Bâle-Ville, souhaitait se débarrasser de Rambo. Elle l’a ensuite confié à une amie, plus jeune, à titre d’essai. En fin de compte, son amie n’en voulait pas non plus. La jeune femme décide alors d’abandonner le félin, avec l’accord du propriétaire initial.

Les deux femmes ont été sanctionnées. Le quinquagénaire a été condamné à 40 jours-amende à 50 francs par jour, avec sursis de deux ans, pour abandon de Rambo. A cette peine s’ajoute une amende ferme de 500 francs pour les mauvais traitements infligés au chat, à savoir le fait de l’avoir laissé rôtir au soleil. En incluant les frais de procédure, elle devra débourser au total 1231,50 francs. Sa connaissance de 21 ans a également été condamnée à une peine pécuniaire avec sursis et à une amende de 500 francs. Avec les frais de procédure, elle devra payer le même montant que le propriétaire initial.

A savoir que les deux femmes avaient la possibilité d’abandonner le chat en le remettant à un refuge pour animaux, indique l’association Quatre Pattes sur son site Internet. En effet, l’abandon d’animaux est interdit en Suisse, que ce soit en forêt ou devant un cabinet vétérinaire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un mariage en vue entre Ethias et Belfius ? Prélude à une privatisation ? – .
NEXT L’agresseur d’une adolescente en semi-liberté avec 10 ans de peine restant – .