12,35 millions de passagers accueillis au Maroc à fin mai – Aujourd’hui le Maroc – .

12,35 millions de passagers accueillis au Maroc à fin mai – Aujourd’hui le Maroc – .
12,35 millions de passagers accueillis au Maroc à fin mai – Aujourd’hui le Maroc – .

L’évolution du trafic international a été favorisée par la création de plusieurs nouvelles compagnies aériennes internationales desservant les aéroports marocains.

Bonne dynamique : Avec un total de 11,13 millions de passagers, le trafic international a connu, durant les cinq premiers mois de l’année, une croissance d’environ 19% par rapport à la même période de 2023.

L’activité aérienne bat son plein au cinquième mois de l’année. Le flux du trafic commercial au cours du mois de mai s’est consolidé de 20% par rapport à la même période de l’année précédente, marquant l’arrivée de 2,82 millions de passagers. Au cumul, le trafic aérien a enregistré une hausse de 19% au cours des cinq premiers mois de l’année pour s’établir à environ 12,35 millions de passagers. Cela ressort des statistiques récentes de l’Office national des aéroports (ONDA). Dans le détail, le trafic international a connu, durant les cinq premiers mois de l’année, une croissance d’environ 19% par rapport à la même période de 2023 avec un total de 11,13 millions de passagers, dont 2,49 millions de passagers accueillis en mai (+18%) .

“Ce développement du trafic international a été favorisé par la création de plusieurs nouvelles compagnies aériennes internationales desservant les aéroports marocains”, commente à ce propos l’ONDA, énumérant les nouvelles lignes Marrakech-Ledds Bradford (Royaume-Uni) et Casablanca-Abidjan. De même, Tanger est désormais reliée à Lisbonne et Barcelone, tandis que Tétouan est reliée à Amsterdam et Bilbao. Parmi les nouvelles liaisons on cite celle de Rabat-Istanbul. La capitale du Maroc est nouvellement reliée à Barcelone, Paris CDG, Bruxelles et Bâle Mulhouse. En analysant le trafic international par marché, on note une augmentation de 20 % des arrivées en provenance d’Europe, de 17 % en provenance du Moyen-Orient et de 15 % en provenance d’Afrique. De même, les arrivées en provenance d’Amérique du Nord ont augmenté de 7% contre 9% pour celles du Maghreb. Quant au trafic intérieur, il a enregistré une croissance à deux chiffres sur ladite période. On note l’arrivée de 1,21 millions de passagers sur les cinq premiers mois, soit une hausse de 18% par rapport à la même période de l’année précédente.

Sur le seul mois de mai, le trafic intérieur a enregistré une augmentation de 37%, avec l’arrivée de 333.619 passagers. « Cette performance est portée par le lancement, en mai, de nouvelles lignes aériennes intérieures de Ryanair : Tanger-Oujda, Tanger-Essaouira et Tanger-Ouarzazate », explique l’ONDA. Il convient de noter que l’ensemble des aéroports marocains ont affiché une bonne dynamique au cours des cinq premiers mois de l’année. L’essentiel du flux est en effet capté par l’aéroport Mohammed V. La plateforme aérienne marocaine a accueilli 3,95 millions de passagers au cours des cinq premiers mois de l’année, soit un trafic en hausse de 8% par rapport à la même période de l’année dernière. L’aéroport de Marrakech Menara arrive en deuxième position avec un flux de 3,74 millions de voyageurs à fin mai, soit une amélioration de 28%. L’ONDA observe également une hausse de 32% du trafic commercial à l’aéroport d’Agadir, passant de 920 179 passagers en un an à 1,21 million à fin mai 2024. On note entre autres une hausse de 17%. trafic à l’aéroport de Tanger, 10% à l’aéroport de Fès-Saiss, 38% à l’aéroport de Rabat-Salé, 8% à l’aéroport de Nador, 14% à l’aéroport d’Oujda et 29% à l’aéroport de Dakhla et 12% à l’aéroport de Lâayoune. Concernant les mouvements aéroportuaires, l’ONDA enregistre 90.738 vols (+14%) au départ et à l’arrivée dans tous les aéroports du Royaume depuis le début de l’année, dont 20.351 vols durant le mois de mai (+17%). « L’aéroport Mohammed V représente 33% de ce trafic, suivi de Marrakech Menara avec 26% et d’Agadir Al Massira avec 9%», explique l’ONDA.

Concernant le trafic de fret, au cours du mois de mai 2024 il a enregistré une augmentation de 33% par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant ainsi 8.935 tonnes contre 6.715 tonnes en mai 2023. Se référant à l’ONDA, ce trafic a totalisé 39.655 tonnes au cours du mois de mai 2024. la période de janvier à fin mai, enregistrant une croissance d’environ 27% par rapport à la même période de 2023.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La performance des marchés internationaux enfin à la portée des épargnants marocains – .
NEXT BMW va copier Hyundai pour ses voitures de sport électriques – .