Reconnaissance faciale : attention au danger

Reconnaissance faciale : attention au danger
Reconnaissance faciale : attention au danger

En France, le recours aux technologies de surveillance se développe rapidement. L’étape suivante ? La reconnaissance faciale, une perspective qui suscite de réelles inquiétudes.

La légalisation de la vidéosurveillance algorithmique pendant les Jeux Olympiques de Paris

A l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris, la France a franchi une nouvelle étape en légalisant la vidéosurveillance algorithmique. Concrètement, des caméras alimentées par l’intelligence artificielle analyseront les mouvements en temps réel afin de détecter les situations « anormales ». Cette loi, adoptée en procédure accélérée sans véritable débat public, positionne la France comme le premier État membre de l’Union européenne à légaliser ce type de surveillance à titre expérimental. Il s’agit d’un tournant majeur qui ouvre la voie à l’utilisation de technologies encore plus intrusives comme la reconnaissance faciale.

Des expériences de surveillance partout en France mais aussi en Belgique

Reconnaissance faciale dans un stade de Metz, vidéosurveillance algorithmique à la Gare du Nord à Paris, reconnaissance faciale dans un lycée de Marseille… Les expérimentations se multiplient dans toute la France.

En Belgique, la coalition #Protectmyface, qui regroupe huit associations bruxelloises de défense des droits de l’homme, a été entendue par le Parlement bruxellois en 2023. Elle a demandé aux députés de prendre position contre l’utilisation de la reconnaissance faciale à Bruxelles. Bien que pas encore légale, cette technologie a déjà été testée à plusieurs reprises par la police fédérale.

Les menaces de la reconnaissance faciale sur nos droits

L’utilisation de la reconnaissance faciale pour identifier des personnes dans les espaces publics constitue une menace sérieuse pour nos droits. Cet outil viole notre vie privée, menace nos libertés fondamentales et accroît la discrimination.

Face à l’intérêt croissant des autorités françaises pour ces technologies de surveillance, il faut impérativement craindre un déploiement rapide de la reconnaissance faciale, à moins que des mesures fortes ne soient adoptées pour l’empêcher.

Nous demandons aux parlementaires d’adopter immédiatement une loi interdisant la reconnaissance faciale à des fins d’identification dans l’espace public. Seule une interdiction totale, sans exception, garantira la préservation de nos libertés individuelles et collectives.

Agir avant que la reconnaissance faciale ne devienne une réalité en France.

jQuery(function(){(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = identifiant; js.src = “//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.4”; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’))}); jQuery(function(){ !function(f,b,e,v,n,t,s){if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod. apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};if(!f._fbq)f._fbq=n; n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′ ;n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];s.parentNode.insertBefore(t,s)}(fenêtre, document,’script’,’https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’); fbq(‘init’, ‘342451756095296’); fbq(‘piste’, “PageView”);})

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les « e-POWER days » de NISSAN arrivent au Maroc – .
NEXT Nouvelle e-208, premier modèle 100% électrique de PEUGEOT lancé au Maroc ! – .