comment bénéficier de la résilience du secteur

comment bénéficier de la résilience du secteur
comment bénéficier de la résilience du secteur

Les thématiques durables restent une option d’allocation de portefeuille avantageuse malgré les incertitudes politiques et économiques.

Pour les investisseurs recherchant une exposition équilibrée aux secteurs défensifs et cycliques, la transition verte peut offrir une stratégie diversifiée. C’est pourquoi il est important de mieux comprendre cette opportunité et d’en identifier les risques. Voici nos trois points sur l’investissement vert.

L’investissement vert en 2024, un marché attractif

Maintenir une exposition à la transition verte dans un portefeuille reste une considération importante pour les investisseurs. Le marché mondial de l’investissement ESG représente près de 18 000 milliards de dollars et devrait maintenir son impressionnant taux de croissance annuel de 9 %.1 au cours de la prochaine décennie.

Investir dans la transition verte reste un moyen de s’exposer à un paysage d’investissement en expansion rapide, couvrant un éventail diversifié au-delà des technologies propres. Les solutions technologiques avancées telles que les véhicules électriques (VE), les semi-conducteurs de puissance et le stockage d’énergie devraient actuellement connaître une croissance annuelle de 15 %, 26 % et 27 % respectivement d’ici 2035. Les secteurs traditionnels comme le recyclage des déchets et le traitement de l’eau affichent également des tendances de croissance avec une prévision de 5 %, tandis que les réseaux électriques devraient croître de 15 % par an.

Il existe également un soutien politique important en faveur des investissements dans les technologies vertes, avec des engagements mondiaux de la part des gouvernements. Les exemples incluent des plans visant à réduire la production de carbone et des réglementations plus strictes sur le recyclage des déchets.

Les défis des technologies propres et leurs implications

L’investissement vert ne concerne pas seulement les technologies propres (solaire, éolienne, hydraulique, etc.). De nombreuses tendances en matière d’investissement vert restent robustes, et les défis liés aux énergies renouvelables sont plutôt l’exception.

L’année 2023 a été difficile pour les valeurs des technologies propres, notamment pour l’énergie solaire et éolienne. De nombreux reportages ont semé la confusion chez les investisseurs, principalement en raison d’une combinaison de problèmes spécifiques aux entreprises et de vents contraires dans le secteur. Cela inclut une forte concurrence entre les fournisseurs de technologies propres, de longs processus d’autorisation (en particulier pour les éoliennes), ainsi qu’une dynamique changeante de la chaîne d’approvisionnement et des problèmes de coûts.

Malgré une année difficile, les énergies renouvelables restent parmi les technologies clés du futur et bénéficient de la transition vers une économie zéro carbone. S&P Global Insights prédit que les investissements mondiaux dans les énergies propres atteindront 700 milliards de dollars d’ici 2030.2 .

Nous pensons qu’il est bénéfique d’investir dans les technologies propres en incluant toute la chaîne de valeur des énergies renouvelables, qui ne se limite pas au solaire et à l’éolien. Les réseaux électriques et les semi-conducteurs de puissance en sont de bons exemples.

Chaine de valeur : une approche réussie

La transition verte affecte de nombreux pans de l’économie, créant de nombreuses opportunités dans divers secteurs, notamment l’industrie manufacturière, les services publics et le secteur technologique. C’est pourquoi nous pensons qu’il est préférable d’être diversifié à l’échelle mondiale – plutôt que de se concentrer sur une seule tendance – afin de réduire la corrélation et la volatilité des portefeuilles.

À la Banque J. Safra Sarasin, nous avons identifié quatre thèmes clés sur lesquels nous pensons que les tendances vertes sont les plus attractives : la protection des écosystèmes, l’efficacité des ressources, la mobilité intelligente et l’énergie du futur.

En se concentrant sur les chaînes de valeur vertes, cette approche d’investissement permet d’identifier les technologies moteurs de la transition énergétique et de sélectionner des fournisseurs de solutions vertes sous-évalués présentant un potentiel de croissance attractif.

1 Source : Custom Market Insights, marché mondial de l’investissement environnemental, social et de gouvernance (ESG) 2024-2033, août 2023.
2 Source : S&P Global, Comment les investissements mondiaux dans les énergies propres évolueront-ils jusqu’en 2030 ?, mai 2023

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Risque électoral dans le contrôle du dollar américain – .
NEXT et si cet été le marché se stabilisait ? – .