Les cinq plus grands supermarchés de Belgique accusés de négliger les droits de l’homme

Les cinq plus grands supermarchés de Belgique accusés de négliger les droits de l’homme
Les cinq plus grands supermarchés de Belgique accusés de négliger les droits de l’homme

L’étude a été réalisée par le think tank Questionmark, Rikolto, avec le soutien d’Oxfam Belgique et de Fairtrade Belgium. Elle a évalué la manière dont ces 5 supermarchés s’engagent en faveur de la protection des droits humains, de l’égalité hommes-femmes et des droits des agriculteurs des pays du Sud et d’Europe. Leur engagement en faveur de la transparence, du respect des droits des travailleurs, des petits agriculteurs et des agriculteurs européens et du respect des questions de genre a été évalué pour leur attribuer à chacun une note globale. “Même s’il existe des projets ambitieux, notamment dans le secteur du cacao, l’étude révèle qu’aucun des cinq supermarchés n’a une approche globale couvrant toutes les chaînes. »est déploré dans le rapport.

Classement de la Super-Liste Sociale Belgique. ©Fondation Questionmark 2024

Leader de Lidl, mauvais élève de Colruyt

Dans ce classement, Lidl arrive en tête (avec un score de 40,8%). On estime donc que le magasin assume plus de responsabilités en matière de droits de l’homme que d’autres chaînes de supermarchés actives en Belgique. “Chaque année, Lidl cartographie ses chaînes d’approvisionnement présentant un risque élevé de violations des droits humains, puis identifie les problèmes et y répond. »décrit le rapport, avant d’ajouter : “Lidl est également le plus transparent concernant ses fournisseurs et est le seul supermarché à disposer d’une procédure de réclamation spécifique pour ses chaînes d’approvisionnement.” Mais même si «Lidl est largement en avance en Belgique, tous les supermarchés peuvent faire beaucoup plus pour assumer davantage leurs responsabilités.» soutient Charlotte Linnebank, directrice de Questionmark.

Lidl et l’IA nous font aimer les produits avant qu’ils n’existent

Après Lidl, on retrouve Aldi (23,6%), Delhaize (12,6%), Carrefour (8,4%) et Colruyt (7,5%). Le mauvais élève est donc la chaîne de supermarchés belge. “Colruyt est le premier supermarché à rendre compte de l’écart entre les revenus décents et les revenus actuels des producteurs de cacao en Côte d’Ivoire. »souligne le rapport, tandis que Philippe Weiler, directeur général de Fairtrade Belgium, affirme que «ces projets sont précieux et ont un réel impact, mais les supermarchés vendent de nombreux autres produits, comme le café, où les défis sociaux et environnementaux nécessitent également une telle approche.

Les protestations des agriculteurs au printemps dernier ont abouti à des accords avec certaines grandes chaînes de vente au détail. Carrefour a conclu des contrats à long terme avec des agriculteurs européens et Colruyt s’approvisionne auprès de coopératives, ce qui renforce le pouvoir de négociation des agriculteurs qui les composent. « Les supermarchés et les agriculteurs européens peuvent établir ensemble des relations équitables et stables. Les bons exemples que nous voyons déjà ici devraient devenir la norme »selon Jelle Goossens de Rikolto.

Colruyt et Delhaize vont augmenter leurs prix d’achat de viande bovine aux abattoirs : « J’espère que ce n’est pas un one-shot »

Selon ce rapport, «aucun supermarché ne peut garantir le respect des droits humains dans ses chaînes d’approvisionnement. Ce constat devra être différent en 2027, lorsque la loi européenne sur le devoir de vigilance obligera les grandes surfaces à «prévenir, arrêter ou atténuer leur impact négatif sur les droits de l’homme et l’environnement, y compris aux niveaux de l’approvisionnement, de la production et de la distribution. Bart van Besien, chargé de plaidoyer chez Oxfam Belgique, conclut : «Les supermarchés ont encore beaucoup de travail à faire. Cela doit être considéré comme un signal d’alarme quant aux obligations juridiques à venir.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT BMW va copier Hyundai pour ses voitures de sport électriques – .