l’Australien Leo finalise son retrait du lithium au profit de la Chine

l’Australien Leo finalise son retrait du lithium au profit de la Chine
l’Australien Leo finalise son retrait du lithium au profit de la Chine

(Agence Ecofin) – En mai 2024, Leo Lithium a annoncé la vente au chinois Ganfeng de sa participation restante dans le projet malien de Goulamina. Le montant de la transaction est de 342,7 millions de dollars.

Au Mali, le gouvernement a approuvé la vente par Leo Lithium de sa participation restante dans la première mine de lithium du pays, Goulamina, au chinois Ganfeng Lithium. C’est l’annonce faite le 14 juin par la société australienne qui précise que cette autorisation du ministère des Mines est soumise au paiement de l’impôt sur les plus-values.

Il s’agit d’une étape positive dans le processus de retrait éventuel de Leo Lithium du projet. Même s’il aurait été préférable que Leo reste impliqué à Goulamina, nous pensons qu’en l’absence d’un accord viable avec le gouvernement malien, cette démarche est dans le meilleur intérêt de toutes les parties prenantes.», a déclaré Simon Hay, PDG de Leo Lithium.

A noter que l’impôt sur les plus-values ​​s’applique aux investisseurs qui vendent des biens meubles ou immobiliers. Leo Lithium indique par exemple avoir payé 7,6 millions $ lorsqu’elle a finalisé la vente, pour 65 millions $, d’une participation de 5 % dans Goulamina à Ganfeng en mai. Pour le reste de la participation de Leo, la société australienne a convenu d’un prix de 342,7 millions $ avec son partenaire chinois, dont une partie ira au Mali.

Rappelons que la société chinoise détiendra 65% des parts de la première mine du Mali, une fois la transaction avec Leo Lithium finalisée. Conformément au nouveau code minier malien, Bamako a obtenu une participation de 30 % dans Goulamina, et 5 % des parts de la mine sont réservées aux investisseurs locaux.

Selon le gouvernement, Goulamina devrait rapporter plus de 100 milliards de FCFA par an (environ 163 millions de dollars aux taux de change actuels), après son entrée en production prévue en août prochain. Jusqu’à 250 milliards FCFA (407,8 millions de dollars) de chiffre d’affaires sont également prévus pour les entreprises maliennes qui fourniront des services de sous-traitance à la mine.

Emiliano Tossou

A lire aussi :

08/05/2024 – Mali : le gouvernement obtient 30% dans la première mine de lithium grâce au nouveau code minier

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT BMW va copier Hyundai pour ses voitures de sport électriques – .