Marché français des télécoms | Arcep – .

Marché français des télécoms | Arcep – .
Marché français des télécoms | Arcep – .

Le partage des réseaux fibre optique se poursuit et celui des réseaux mobiles est maintenu

Grâce aux différentes modalités de co-investissement qui permettent à la fois d’encourager l’investissement et d’apporter des garanties aux opérateurs quant à leurs conditions d’accès au réseau, la part des locaux raccordables aux réseaux fibre optique éligibles pour au moins quatre opérateurs augmente. Il s’élève à 83 % en 2023 contre 75 % en 2022. Sur les réseaux mobiles, le taux de mutualisation se maintient : 47 % des supports des réseaux mobiles sont mutualisés en France métropolitaine, et près de 60 % en zone rurale.

Après deux années consécutives de hausse, le revenu nominal des opérateurs du marché de détail augmente de 2,5% en 2023

Les revenus du marché des services fixes sont en augmentation depuis 2020. En 2023, ils connaîtront une hausse de plus de 2% en un an. Cette hausse résulte de la croissance de 5,0% des revenus des services à haut et très haut débit, liée en partie aux hausses de prix réalisées par les opérateurs depuis fin 2022. En effet, sur le marché résidentiel en zone métropolitaine, les prix des Les services fixes haut et très haut débit ont augmenté de 2,8 % entre octobre 2022 et décembre 2023, contribuant à l’augmentation de la facture mensuelle moyenne des abonnements haut et très haut débit de 4 % sur un an en 2023.

Le marché mobile reste dynamique, tant en termes de services que de ventes de terminaux mobiles par les opérateurs, dont les revenus augmentent respectivement de + 3 % et + 5 % sur un an en 2023. En revanche, les prix des offres catalogues sont en baisse sur mobile grâce, entre autres, à l’introduction de nouveaux forfaits incluant des volumes de données moindres, des offres qui répondent mieux à la demande de certains utilisateurs, à des prix plus bas. Toutefois, les clients de certains opérateurs ont été confrontés à des augmentations du prix de leur abonnement mobile. Au total, les baisses de prix sur les offres catalogue et les hausses de prix pour certains clients des opérateurs contribuent à une quasi-stabilisation de la facture mensuelle moyenne des clients.

Au 31 décembre 2023, deux tiers des abonnements internet sont en fibre optique et un peu moins de deux cartes SIM sur dix sont actives sur les réseaux 5G.

SSur un total de 32,3 millions d’abonnements internet sur les réseaux fixes, 21,4 millions sont souscrits sur les réseaux fibre optique (+ 3,3 millions en un an). Ces derniers représentent ainsi 66% du nombre total d’abonnements internet à fin 2023 (+10 points en un an), et remplacent majoritairement les abonnements internet haut ou très haut débit sur réseaux cuivre (8,9 millions en 2023, – 2,7 millions). . Par ailleurs, 14 millions de cartes SIM ont été utilisées sur les réseaux 5G au quatrième trimestre 2023. Elles représentent 17% des 83,4 millions de cartes mobiles en service fin 2023 (+ 6 points en un an). La croissance des utilisateurs des réseaux mobiles 4G et 5G va de pair avec l’augmentation de l’usage des données. Les clients opérateurs consomment en moyenne 14,3 Go par mois en 2023, soit une hausse de 18 % en un an.

Documents connexes

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une mutuelle ne rembourse jamais 100 % des soins, voici comment vérifier la vôtre
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs