Voici la Cadillac Optiq, la nouvelle voiture électrique qui arrive en France face à la Tesla Model Y

Dévoilée en fin d’année dernière, la nouvelle Cadillac Optiq, voiture 100 % électrique, arrive enfin sur le marché français. Le SUV électrique en profite pour dévoiler ses caractéristiques techniques, et notamment sa généreuse autonomie.

Cela fait longtemps que General Motors a plié bagage et quitté la France, puisque son départ remonte à 2017, année où Lancia avait également décidé de partir, faute de ventes suffisantes. Et 2024 marque l’année du retour pour les deux constructeurs, qui reviennent officiellement sur notre marché.

Un modèle d’entrée de gamme

Depuis 2022 déjà, le groupe américain envisage de faire son retour sur le Vieux Continent, mais uniquement en mode électrique avec ses marques. C’est Cadillac qui a donc été choisie pour être la première à fouler le sol européen, d’abord avec son Lyriq, le premier modèle zéro émission (échappement), dévoilé la même année et disponible à la commande depuis mars dernier. Mais une autre voiture arrive également sur nos routes. C’est la Cadillac Optiqla 3ème voiture électrique de la firme qui aura également pour mission de conquérir notre marché.

Celui-ci a été officiellement dévoilé en novembre dernier et prend à nouveau la forme d’un SUV, plus compact que son grand frère. Celui-ci adopte également un style assez proche de ce dernier, notamment à l’avant. On retrouve une signature lumineuse assez similaire, avec Optique LED qui descendent jusqu’au niveau du bouclier. Cependant, la calandre est ici beaucoup plus petite et discrète, positionnée juste au-dessus d’un bouclier ouvert pour laisser entrer l’air frais.

Si le communiqué publié par la division française de Cadillac n’a pas encore dévoilé officiellement les dimensions de son dernier né, le site Actualités automobiles Chine nous donne plus d’informations. Logique, car le véhicule est déjà commercialisé dans l’Empire du Milieu. Il affiche alors une longueur généreuse de 4,82 mètres pour 1,91 mètres de large et 1,64 mètres de haut. Ce qui la place au-dessus de la Tesla Model Y en termes de taille, même si les deux devraient généralement jouer dans la même ligue. Il devrait également rivaliser avec le nouveau Peugeot e-3008 que nous venons de tester.

De plus, le nouveau Optiq sport une silhouette légèrement découpée, particulièrement visible à l’arrière avec la lunette inclinée. Il repose également sur de grandes jantes dont la taille n’a pas encore été révélée, tandis que la poupe arbore un design futuriste. La signature lumineuse est séparée en deux parties dont l’une remonte jusqu’à la lunette arrière. En revanche, le Cx (coefficient de traînée) n’a pas encore été dévoilé par le constructeur américain, qui a fait un travail sur l’aérodynamique, notamment au niveau poignées intégrées à la carrosserie.

Un incroyable écran 9K à bord

Jusqu’à présent, la position de conduite de la nouvelle Cadillac Optiq restait encore très mystérieuse, mais voilà que le constructeur dévoile enfin quelques photos officielles. L’occasion de découvrir une présentation très moderne et épurée, qui rappelle, entre autres, certaines productions chinoises. Au centre du tableau de bord, on retrouve une grande dalle numérique, comme sur la BMW i4 ou encore chez Mercedes, qui affiche une diagonale de 33 pouces. Cette dernière affiche une incroyable résolution 9K, faisant encore mieux que la Buick Electra E5 et son 6K.

Il est divisé en deux écrans distincts, l’un faisant office de combiné d’instruments et l’autre prenant la forme d’un écran tactile au graphisme très moderne. Si toutes les fonctionnalités y sont concentrées, on remarque tout de même la présence de commandes au volant et des boutons physiques pour la climatisation. Une bonne chose, puisque l’organisme EuroNCAP pourrait pénaliser les constructeurs qui optent pour le tout-touch, comme Tesla par exemple. La voiture est également compatible avec Apple CarPlay et Android Auto.

Il intègre également les services Google (avec Android Automotive et le Play Store), dont Maps et Assistant, tandis qu’il faut également s’attendre à bénéficier d’un assistant vocal et très probablement d’un chargeur de smartphone à induction. Cependant, nous devrions en savoir plus dans les prochains mois.

Quoi qu’il en soit, le SUV électrique devrait offrir un confort très appréciable aux passagers, puisqu’il bénéficie notamment deun empattement généreux de 2,95 mètres. De quoi accueillir jusqu’à cinq personnes à bord, avec beaucoup d’espace aux places arrière selon le constructeur.

Le volume du coffre est annoncé entre 441 et 1362 litres en Chine. La voiture est équipée deun grand toit panoramique livré de sérieainsi que des vitres de custode arrière conçues verre feuilleté acoustique. De quoi offrir un confort optimal aux passagers, tandis que les sièges sont recouverts de tissu recyclé. Les placages intérieurs sont fabriqués à partir de bois de tulipier et de papier recyclé.

Plus de 500 kilomètres d’autonomie

La nouvelle Cadillac Optiq s’appuie évidemment sur la plateforme Ultium développée par General Motors, qui équipe également le Hummer EV. Le SUV est équipé d’une batterie fournie par la joint-venture créée par les géants chinois SAIC et CATL, affichant une capacité de 85 kWh selon le communiqué de la division française. Il diffère de celui qui équipe la version chinoise, qui est disponible en deux versions avec 68,4 et 79,7 kWh comme indiqué sur le site officiel du constructeur américain.

Dans sa configuration destinée à notre marché, le nouvel Optiq pourra parcourir jusqu’à 300 miles avec une seule charge, soit environ 482 kilomètres. Un chiffre communiqué selon le cycle américain EPA, qui est un peu plus strict que notre WLTP européen. On peut donc s’attendre à une autonomie comprise entre 500 et 550 km selon la taille des jantes pour l’Europe.

Toutefois, le temps et la puissance de charge n’ont pas encore été précisés dans le communiqué. Mais cela précise que la voiture peut récupérer jusqu’à 127 kilomètres en 10 minutes environ. En Chine, 20 à 80 % sont atteints en 33 minutes. Il dispose également d’un préconditionnement de la batterie pour accélérer la charge par temps froid.

Une seule configuration sera disponible en France, affichant une puissance de 300 chevaux et 481 Nm de couple à partir de deux moteurs, un sur l’essieu avant et un à l’arrière. Cependant, le 0 à 100 km/h et la vitesse maximale n’ont pas encore été précisés par la marque. En Chine, la version la plus puissante (286 ch et 465 Nm) annonce respectivement 5,97 secondes et 180 km/h.

On sait cependant que plusieurs modes de conduite seront disponibles, dont un destiné à la conduite sur neige et glaceen plus des configurations standard, sport et personnalisables.

De plus, la Cadillac Optiq est également équipée du freinage régénératif, mais aussi de la conduite à une seule pédale, que l’on retrouve sur de nombreux modèles, dont la Nissan Leaf ou la Tesla Model 3. Elle a également le droit de conduite autonome Super Cruise, ce qui serait plus efficace que le pilote automatique de Tesla. Reste cependant à savoir s’il sera livré de série ou proposé uniquement en option.

Lancement en septembre

Au total, deux versions seront proposées pour la nouvelle Cadillac Optiq, appelé Luxe et Sport. Si le prix pour la France n’a pas encore été précisé pour le moment, le SUV électrique démarrerait environ 45 000$ hors taxes aux Etats-Unis, ce qui correspond à environ 50 000 euros TTC selon le taux de change en vigueur. Un prix qui ne doit pas lui permettre d’être éligible au bonus écologique de 4 000 euros chez nous.

A noter que les commandes ne devraient pas tarder à s’ouvrir en France, alors que la firme américaine précise que la production de ce nouvel arrivant commencera à la fin de l’automne.


 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Wall Street, en léger repli, reprend son souffle après des records – 17/06/2024 à 16h17
NEXT Pourquoi Nvidia a perdu 430 milliards de dollars en bourse en 3 jours