Moov Africa ordonné de partager son infrastructure avec Airtel

Moov Africa ordonné de partager son infrastructure avec Airtel
Moov Africa ordonné de partager son infrastructure avec Airtel

(Agence Ecofin) – En février dernier, Moov Africa Gabon Télécom et Airtel Gabon s’étaient déjà engagés à connecter 200 villages situés en zones blanches. Cela contribuera à réduire la fracture numérique dans un pays où environ 1 253 villages souffrent d’un déficit de couverture de téléphonie mobile et d’Internet.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) du Gabon a ordonné à Moov Africa Gabon Télécom de partager immédiatement ses infrastructures avec son concurrent Airtel dans certaines régions du pays. L’information a été rapportée par l’Agence de Presse Gabonaise Mardi 28 mai.

Le partage s’effectuera sur l’axe Makokou-Okondja et Okondja-Aboumi, dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo et du Haut-Ogooué. André Obabalaka, adjoint du président du conseil de régulation de l’ARCEP, a expliqué que tous les sites construits sur cet axe sont exclusivement exploités par Moov Africa Gabon Télécom.

Cette initiative s’inscrit dans la deuxième phase du projet de développement du service universel de l’ARCEP. En février 2024, Moov Africa Gabon Télécom et Airtel Gabon s’étaient déjà engagés à connecter 200 villages situés en zones blanches, toujours dépourvus de services de téléphonie mobile et d’Internet. Le régulateur estime qu’environ 1 253 villages regroupant 6,5% de la population gabonaise présentent un déficit de couverture en téléphonie mobile et Internet.

Le partage d’infrastructures avec Moov Africa devrait permettre à Airtel Gabon d’étendre la couverture des services de téléphonie mobile et d’argent mobile (Airtel Money) au Gabon. Cela renforcera la concurrence au bénéfice des consommateurs et leur donnera plus de choix.

Selon les données de l’ARCEP, Moov Africa Gabon Télécom comptait 1,48 millions d’abonnés mobiles pour une part de marché de 49,38%. Airtel en possède 1,52 millions pour une part de marché de 50,62%. Sur le marché Internet, Moov Africa détient une part de marché de 53,1%, contre 44,5% pour Airtel. Le reste du marché est partagé entre les fournisseurs de services Internet.

Isaac K. Kassouwi

A lire aussi :

27/03/2024 —Le PDG de Bharti Airtel annonce des investissements supplémentaires dans la connectivité au Gabon

21/02/2024 — Gabon : Moov Africa et Airtel veulent connecter 200 villages situés en « zones blanches »

01/04/2024 — Le Gabon obtient un prêt de 68,5 millions de dollars de la Banque mondiale pour accélérer sa transformation numérique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le système Battolyser, nouveau fleuron des énergies renouvelables
NEXT La demande de liquidation du groupe chinois Kaisa ajournée par le tribunal de Hong Kong