Oracle va ouvrir deux sites à Casablanca et Settat, pour 1,4 milliard de dirhams

Oracle va ouvrir deux sites à Casablanca et Settat, pour 1,4 milliard de dirhams
Oracle va ouvrir deux sites à Casablanca et Settat, pour 1,4 milliard de dirhams

Le projet a été formalisé par la signature d’un protocole d’accord entre Oracle, leader mondial des technologies de l’information, le ministère de la Transition numérique et de la Réforme administrative, le ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des politiques publiques, et l’Agence marocaine pour l’investissement et la réforme administrative. Export Développement (AMDIE), ce mercredi 29 mai à Marrakech, en marge du Gitex Africa 2024. Le montant des investissements de ces deux projets s’élève à 1,4 milliard de dirhams.

Les villes de Casablanca et Settat accueilleront ces deux infrastructures technologiques qui accéléreront notamment la mise en œuvre des initiatives numériques du gouvernement, et accompagneront la transformation numérique des entreprises, des universités, des startups et des investisseurs au Maroc.

Création d’un centre dédié à la cybersécurité

Ils proposeront également des services cloud très sophistiqués pour garantir la performance et la sécurité de plusieurs entités en Afrique. “Oracle fournira, à travers ces deux sites, les dernières technologies de cloud computing, des systèmes très avancés et faciles à déployer. Cela accélérera la transformation numérique du Maroc et du continent», a déclaré la ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Cette signature intervient deux semaines après l’accord que le ministre a signé le 9 mai à San Francisco avec la présidente-directrice générale d’Oracle, Safra Catz, pour la création d’un centre de recherche et développement (R&D) pour la technologie multinationale au Maroc qui créera 1 000 emplois pour les ingénieurs et chercheurs marocains.

Lire aussi : R&D, IA, cybersécurité : Oracle renforce ses investissements au Maroc

Ghita Mezzour a également signé une autre convention avec l’Administration de la Défense nationale, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et l’Université Mohammed V de Rabat, pour la création d’un centre d’innovation dans le domaine de la cybersécurité. “L’objectif est de dynamiser la recherche dans le domaine de la cybersécurité pour permettre à la jeunesse marocaine de contribuer à l’invention et à la conception des dernières technologies dans ce domaine.a expliqué le ministre.

Par Elimane Sembène Et Mouad Marfouk

29/05/2024 à 16h23

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La carte d’identité sur smartphone a une fonctionnalité très pratique
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs