Flash Radar, une appli pour gonfler les contraventions qui ravit les automobilistes : « C’est génial »

Flash Radar, une appli pour gonfler les contraventions qui ravit les automobilistes : « C’est génial »
Flash Radar, une appli pour gonfler les contraventions qui ravit les automobilistes : « C’est génial »

Flash Radar, une nouvelle application développée par un cabinet d’avocats, promet aux automobilistes d’annuler leurs contraventions pour excès de vitesse.

Le rêve de nombreux automobilistes. Flash Radar, une nouvelle application mobile, promet de vous aider à ne plus payer vos contraventions et à éviter de perdre des points sur votre permis de conduire. Mise en place par un cabinet d’avocats, l’application promet de mener des procédures contentieuses à moindre coût.

Comptez sur 51 euros pour économiser vos points après avoir été flashé par un radar automatique. Un moyen légal qui peut même vous permettre d’éviter l’amende.

98% des images radar ne permettraient pas d’identifier les conducteurs

Disponible gratuitement sur App Store ou Google Play, cette application fonctionne simplement. Il s’agit de flasher votre titre de transport avec votre smartphone dans un délai de 45 jours. A partir de là, l’application identifie les éléments permettant ou non de contester l’excès de vitesse en question. Il faut alors compter 51 euros pour pouvoir sauvegarder ses points après avoir été flashé par un radar automatique.

Un moyen légal qui repose notamment sur la reconnaissance imprécise d’un conducteur sur les photos des radars fixes, qui concernerait 98% des photos, les rendant de fait inutilisables pour une amende.

L’application fait déjà le bonheur des automobilistes. C’est le cas de Michel, chef de projet dans la région lyonnaise qui fait 350 km par jour et qui assure rouler lentement, ce qui ne l’empêche pas d’avoir été interpellé à plusieurs reprises pour de petits excès de vitesse, « à 53 ans au lieu de 50 ». et 74 au lieu de 70 ». « Et avec ce que je fais comme parcours, les points, ils passent », raconte-t-il sur RMC et RMC Story.

« Rendre vos droits accessibles, je trouve ça génial »

Le principe de l’application ravit également le plateau de Grandes gueules ce mercredi. A commencer par Mourad Boudjellal, qui avoue n’avoir que 5 ou 6 points sur son permis de conduire et qui en profite pour se confesser.

Ayant eu de nombreux salariés avec des permis de conduire étrangers, notamment sud-africains, australiens ou néo-zélandais, ils ne gagnent pas beaucoup de points au championnat mais ils en gagnent sur votre permis”, ironise l’ancien président du RC Toulon.

De son côté, Joëlle Dago-Serry salue le côté moral de la demande : « Personne n’est censé ignorer la loi et ça coûte de l’argent d’aller voir un avocat. Et le fait de rendre leurs droits accessibles, je trouve ça génial. Et démocratiser l’accès au droit, je trouve ça génial», insiste-t-elle.

En 2023, les excès de vitesse verbalisés par les radars fixes et mobiles ont rapporté 2 milliards d’euros à l’Etat, un record.

Guillaume Dussourt Journaliste BFMTV-RMC

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV approbation de tous les points à l’ordre du jour – .
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs