Le transport spectaculaire des pales d’éoliennes Apuiat se déroule comme sur des roulettes

Chaque pâle mesure 79 mètres. (Photo Facebook)

Depuis deux jours, Transport Bellemare déplace des pièces de dimensions impressionnantes et des pales d’éoliennes entre Port-Cartier et le site du futur parc Apuiat à la Pentecôte. Le porte-parole du consortium Boralex/Innus se réjouit de constater que la logistique prévue de longue date fonctionne bien. Cette étape cruciale permet de respecter le calendrier de production avant la fin de l’année.

Michel Villeneuve s’est levé à 4 heures du matin lundi matin pour voir une première éolienne stockée sur un terrain à Arbec se diriger vers le futur parc de production d’énergie éolienne de 200 MW. « Le travail de préparation en amont avec le ministère des Transports porte ses fruits. J’avais l’impression d’assister à un moment historique hier matin. »

Entrevue avec Michel Villeneuve, responsable des relations avec la communauté Projet éolien Apuiat

Les convois les plus impactants sur le trafic circuleront entre 4h et 6h du matin jusqu’en août. Le transport amorcé hier des équipements des 34 éoliennes déchargées ce printemps au quai municipal de Port-Cartier s’effectue du lundi au samedi.

Regardez la vidéo ici

Délais respectés

Depuis le début, le chantier du futur parc de la Pentecôte a respecté les délais prévus. «Nous le devons à la qualité des travailleurs sur place et à la qualité de la gestion du projet», nous explique le responsable des relations avec la communauté du projet éolien Apuiat.

Le premier parc éolien de la Côte-Nord injectera ses premiers mégawatts sur le réseau d’Hydro-Québec avant Noël, affirme M. Villeneuve.

L’avancement du chantier est publié régulièrement sur le site Internet de l’entreprise et sur la page Facebook du projet Apuiat Wind.

Le transport de toutes les composantes d’éoliennes entreposées sur le terrain d’Arbec prendra plusieurs jours. (Photo Facebook)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Jugé obsolète, le système tarifaire Tarmed sera remplacé à partir de 2026 – rts.ch
NEXT La banque espagnole BBVA envisage de déployer sa banque numérique en Allemagne