Un congrès pour assurer l’avenir du quad

Un congrès pour assurer l’avenir du quad
Un congrès pour assurer l’avenir du quad

Lors du congrès de la Fédération Québécoise des Clubs Quads (FQCQ) qui se tiendra ce week-end à Rivière-du-Loup, les représentants des clubs membres de partout au Québec seront appelés à décider des mesures à mettre en place pour assurer la pérennité de la pratique de leurs loisirs.

«Depuis trois ans, nous travaillons avec les clubs en les consultant, via des ateliers et des rencontres, afin de trouver une solution pour réduire le fardeau administratif de nos clubs», explique le président de la FQCQ, Réjean Blouin. Nous avons trouvé des solutions qui seront présentées aux délégués. »

UNANIMITÉ IMPOSSIBLE

Pour le président, qui ne sera pas élu cette année, ces votes sont très importants.

« Il y a toujours des gagnants et des perdants. Il suffit de penser à la péréquation. Cette année, ce sera dans mon discours d’ouverture de la conférence. Nous irons au vote et la majorité aura raison. Ceux qui sont contre et qui n’arrivent pas à se rassembler, comme je l’ai vécu, ça veut dire que l’organisation n’est plus faite pour eux», poursuit Réjean Blouin.

Pour le président, obtenir l’unanimité sur toutes les questions complique la réalité et empêche tout progrès.

« En voulant absolument l’unanimité sur les sujets, on n’avance pas car il y a toujours des mécontents. Nous avons décidé de nous rallier à la majorité. C’est ainsi que nous comptons fonctionner cette année. »

Le président rappelle que de grands projets sont sur la table.

« Nos grands projets comme la signalisation, la surveillance des sentiers, la réduction du fardeau administratif en centralisant l’entretien de certains sentiers, seront sur la table. Nous avons aussi notre grand virage qui se veut un moyen d’impliquer tous les utilisateurs de la Fédération. Du même coup, nous augmenterons le nombre de nos membres», précise le président de la FQCQ.

Dans le cas du dossier de nouvelle approche marketing, la Fédération a présenté le dossier à tous les constructeurs du monde du quad, qui ont manifesté leur intérêt à investir. « À terme, c’est une opération qui ne coûtera pas un sou à la Fédération, qui pourra désormais bénéficier d’une plus grande visibilité et d’une meilleure attractivité », explique Réjean Blouin.

ATTIRER DE NOUVEAUX MEMBRES

Ce dernier veut donner aux clubs les outils pour revenir à leur mandat premier.

« Nous devons essayer de travailler ensemble pour organiser davantage d’activités, davantage de jamborees, de randonnées panoramiques et bien plus encore. Nous devons également accorder des avantages aux membres qui, avec leur carte, pourront obtenir, par exemple, des réductions dans les hôtels, auberges [et] dans les restaurants. Tous ces avantages attireront de nouveaux membres. »

En fin de compte, ce que veut faire la FQCQ s’apparente au modèle de la Fédération québécoise du camping et du caravaning, qui encadre les activités organisées par ses sections régionales tout au long de la saison de camping.

Les dirigeants de la FQCQ souhaitent créer une nouvelle approche du quad, accessible aux individus et aux familles. Nous accordons beaucoup d’importance au développement récréotouristique de l’activité, mettant en avant tous les avantages qui gravitent autour des circuits de quad québécois.

Ce congrès sera l’occasion pour les délégués des 104 clubs membres de la Fédération de découvrir les nouveautés et de participer au développement de l’activité.

Aussi, il s’agira de modéliser le financement des clubs pour l’avenir.

Des élections sont prévues pour certains postes du conseil d’administration. Parmi les candidats, on retrouve Danny Gagnon, qui tentera un retour au conseil d’administration de la Fédération.

Il ne faut pas oublier que c’est lui qui a créé la Fédération et tout le réseau de sentiers au Québec. Il est l’un des premiers architectes du développement du quad organisé au Québec.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce changement majeur vous facilitera la vie
NEXT Adidas enquête sur une vaste affaire de corruption présumée en Chine – rts.ch