Apple, Microsoft et Gildan

Apple, Microsoft et Gildan
Apple, Microsoft et Gildan

(Photo : - Canadienne)

Que faire des titres d’Apple, Microsoft et Gildan ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire évoluer les prix prochainement. Remarque : l’auteur peut avoir une opinion complètement différente de celle exprimée.

Apple (AAPL, 189,98 $ US) : avec l’iPhone 16 à l’horizon, l’analyste de Wedbush relève son objectif de cours

S’appuyant sur les dernières informations de la chaîne d’approvisionnement en Asie, Daniel Ives, analyste chez Wedbush, voit de plus en plus de signes de stabilisation de la demande pour l’iPhone, ce qui constitue un indicateur fort intéressant à l’aube d’un cycle de mise à niveau qui pourrait être monumental. avec l’arrivée de l’iPhone 16.

L’analyste estime que la technologie d’intelligence artificielle (IA) introduite dans l’écosystème Apple offrira de multiples opportunités de monétisation tant en termes de services que d’appareil lui-même. Il estime que cela ajoutera 30 à 40 dollars de valeur par action à la société de Cupertino. En conséquence, il augmente son prix cible de 250 $ US à 275 $ US.

L’enthousiasme de Daniel Ives pour Apple repose sur plusieurs facteurs. Premièrement, les estimations des ventes d’iPhone en 2024 restent réalisables malgré la lenteur perçue au 1er trimestre en Chine, et les estimations actuelles pour 2025 semblent plutôt conservatrices.

De plus, la demande autour du cycle de mise à niveau pourrait dépasser 270 millions d’appareils vers l’iPhone 16, estime-t-il. Quant aux services, ils restent très solides avec une croissance à deux chiffres et s’avèrent être un support important pour la valorisation du titre, selon lui.

À cela s’ajoute le fait que l’IA arrive enfin chez Apple et cela se concrétisera par une annonce majeure qui sera faite en juin lors de l’Apple Worldwide Developers Conference (WWDC). Il croit fermement que le 10 juin marquera l’événement le plus important depuis une décennie pour Tom Cook et son groupe.

Enfin, la communauté financière n’accorde pas actuellement à Apple le crédit qu’elle devrait pour l’éventuelle monétisation de l’IA, estime l’analyste.

Suivant : Microsoft (MSFT, 430,16 $ US) : l’analyste de RBC revient enthousiaste de sa présence à la réunion Microsoft Build

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT 1000 camping-cars haut de gamme sortent chaque année de cette usine bretonne