le bad buzz de Deliveroo en cette fête des mères

le bad buzz de Deliveroo en cette fête des mères
le bad buzz de Deliveroo en cette fête des mères

La plateforme de livraison de repas a voulu rappeler à ses utilisateurs de ne pas oublier leur mère ce dimanche 26 mai. Mais la notification a été jugée très maladroite, notamment pour ceux qui ont perdu leur mère.

« Merci Deliveroo pour la maladresse ! Grosse pensée à tous ceux qui, comme moi, ont eu le cœur brisé en voyant cette notification car ils n’ont plus la chance de recevoir des appels manqués de leur mère”.

MERCI @Deliveroo_FR pour la maladresseud83dudc4e ! Grosse pensée à tous ceux qui, comme moi, ont eu le cœur serré en voyant cette notification car ils n’ont plus la chance de recevoir des appels manqués de leur mère ud83dudd4aud83dudd6f pic.twitter.com/3iCKchvhaQ

– Alissone (@Alissoneneyret) https://twitter.com/Alissoneneyret/status/1794659756021518624?ref_src=twsrc%5Etfw

Comme Alissone, ils ont été nombreux à dénoncer, sur les réseaux sociaux, le message reçu ce dimanche 26 mai d’une plateforme de livraison de repas à domicile. Deliveroo envoyait en effet une notification sur les smartphones de ses abonnés avec le texte suivant : « Appel manqué de maman », puis « Fausse alarme, c’est un exercice ! Profitez de cette simulation pour souhaiter un joyeux anniversaire à votre maman ».

L’intention était louable… mais la forme a choqué beaucoup de monde comme le montrent les réactions ci-dessous.

Déjà une bien triste journée, mais recevoir cette notification @Deliveroo ce n’était pas obligatoire. En pensant à tous ceux qui ont perdu leur mère, nous sommes ensemble. pic.twitter.com/kSSvazia5Q

— Tom Tallieu Stéphanud83cuddeaud83cuddfaud83cudf3bu270c ? (@TallieuTom) https://twitter.com/TallieuTom/status/1794716612383420897?ref_src=twsrc%5Etfw

Les excuses de l’entreprise

Contacté par Tech&Co, Deliveroo s’est excusé : “Nous regrettons d’avoir envoyé cette notification, c’était une erreur de notre part et nous nous excusons auprès de tous ceux qui auraient pu être blessés par ce message.”a réagi l’entreprise.

Ce n’est pas la première fois que la communication de Deliveroo provoque un « bad buzz ». En 2021, l’enseigne a envoyé un email à certains clients leur annonçant qu’une commande de leur part de 38 pizzas avait été enregistrée pour un montant total de plus de 450 €. Là aussi, il y a eu un tollé.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 219 personnes arrêtées dans 39 pays, selon Interpol
NEXT tests concluants et poursuite du projet (mise à jour)