Swisscom émet 4 milliards d’euros d’obligations

Swisscom émet 4 milliards d’euros d’obligations
Swisscom émet 4 milliards d’euros d’obligations
Fibre optique et réseau mobile : le duo gagnant ?

Swisscom a annoncé jeudi l’émission de 4 milliards d’euros d’obligations pour financer l’acquisition de Vodafone Italia. Cette opération stratégique vise à renforcer la position de Swisscom sur le marché transalpin des télécoms pour générer durablement de copieux profits en Italie, comme pour Sunrise (UPC) ou Salt en Suisse.

L’acquisition de Vodafone Italia devrait permettre à Swisscom d’élargir son portefeuille de services et d’élargir sa clientèle en Italie. En intégrant les infrastructures de Vodafone Italia en plus de celles de Fastweb, Swisscom espère proposer des services un peu plus compétitifs dans un marché très dynamique.

Financement garanti

Swisscom a été conseillée par Deutsche Bank pour développer un montage financier adapté. Les obligations émises par Swisscom seront divisées en plusieurs tranches. Avec des maturités diversifiées, l’opérateur souhaite attirer un large éventail d’investisseurs et optimiser les conditions de financement.

Avec ces transactions, le financement de l’acquisition de Vodafone Italia semble désormais garanti. Les charges d’intérêts annuelles supplémentaires devraient être inférieures ou égales à 250 millions de francs suisses, conformément aux prévisions, selon un communiqué. La finalisation du tout reste soumise aux approbations réglementaires.

Les obligations seront cotées à la Bourse de Luxembourg, garantissant de bonnes conditions aux différents acteurs. Swisscom bénéficie de notations de crédit favorables de la part des agences de notation, ce qui devrait renforcer la confiance des investisseurs.

Générez du cash pendant des années !

Cette émission obligataire s’inscrit dans une stratégie plus large de Swisscom visant à développer sa présence hors de Suisse pour générer un maximum de liquidités pendant des années : c’est du pompage durable ! Avec cette acquisition, Swisscom se positionnera comme un acteur plus visible sur le marché européen des télécommunications.

Les synergies entre Vodafone Italia et Fastweb devraient permettre des économies d’échelle et améliorer les perspectives du géant bleu en Italie. Ancien monopole en Suisse, Swisscom devra cependant faire face à des entreprises à l’ADN beaucoup plus « dynamique », comme Iliad Italie, dont la maison mère a l’habitude de lutter contre l’arrogance des opérateurs historiques.

XS

J’aime ça :

J’aime chargement…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV BMW dévoile le tout nouveau X3 hybride rechargeable
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs