Vegpro International | Laitue du Québec… même en hiver

Une nouvelle variété de laitue québécoise vendue à l’année dans les épiceries, à un prix capable de faire un pied de nez aux marques cultivées en sol américain. C’est l’objectif que souhaite atteindre le géant du maraîchage Vegpro International avec la construction d’une serre entièrement automatisée utilisant une technologie unique au Québec.


Publié à 1h32

Mis à jour à 6h00

Ce projet de 135 millions de dollars permettra à l’entreprise de Sherrington, en Montérégie, de produire annuellement 3,5 millions de kilos de laitue dans une serre de 5,2 hectares, l’équivalent de quatre terrains de soccer. Il s’agit d’une première serre pour l’entreprise qui jusqu’à présent était entièrement dédiée à la culture en plein champ.

De l’aveu même du président-directeur général de Vegpro International, Anthony Fantin, ce n’est pas la plus grande serre au Québec. Mais elle sera certainement la seule – du moins pour le moment – ​​à utiliser ce type de technologie, développée en Finlande, pour produire de la laitue.

Avoir le moins d’« humains » possible à l’intérieur pour limiter le risque de propagation de maladies est l’intention derrière l’automatisation.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES -

Le PDG de Vegpro International, Anthony Fantin

Semis, plantation en serre, fertilisation, irrigation, récolte : tout cela est automatisé, tout cela ne nécessite aucune intervention humaine.

Anthony Fantin, PDG de Vegpro International

« Ce ne sont pas des robots comme vous les imaginez sur une chaîne de montage GM. Ce sont les récipients dans lesquels se trouvent les laitues qui se déplacent à travers un système mécanique qui garantit qu’aucune intervention humaine n’est nécessaire. Dans le créneau de la laitue, il n’existe pas de serre automatisée comme la nôtre », souligne-t-il.

Laitues croustillantes

Les premières laitues cultivées en serre seront mises en vente fin mars 2025. Bien que Vegpro International soit connue pour ses mélanges de laitues de marque Attitude, celles produites en serre seront conditionnées sous un nom différent, ce que l’entreprise a refusé de révéler à cette fois.

Ce seront des salades complètement différentes de celles cultivées sur le terrain. Ce n’est pas une extension de ce que nous faisons sur le terrain. Ce sont des salades beaucoup plus croustillantes, qui ressemblent un peu plus à des icebergs.

Anthony Fantin, président-directeur général de Vegpro International

Bien décidé à élargir sa gamme, le grand patron de Vegpro soutient qu’il existe une forte demande pour ce type de produit. Selon lui, cette initiative s’inscrit parfaitement dans la démarche d’autonomie alimentaire initiée par le gouvernement Legault. « L’idée est d’offrir davantage de produits québécois aux Québécois, 12 mois par année, à un prix attractif. » L’entreprise compte également vendre ses laitues croustillantes en Ontario, dans les Maritimes et dans le nord-est des États-Unis.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO FOURNIE PAR VEGPRO INTERNATIONAL

La serre sera prête en mars 2025.

Et Vegpro ne compte pas s’arrêter là. Une partie de la serre sera dédiée à la recherche et au développement, « car les variétés que nous utilisons à l’extérieur ne sont pas forcément adaptées à la production en intérieur ». L’entreprise souhaite donc en développer de nouveaux qui fonctionneront bien en serre.

Du côté des Producteurs serristes du Québec, le président André Mousseau applaudit l’initiative de l’entreprise Sherrington. Selon lui, le projet envoie le message que l’agriculture en serre est une option viable. « Les gens de Vegpro sont des professionnels de l’horticulture », affirme-t-il. Cela signifie que nous prenons la bonne voie. » Gen V, Toundra, Savoura, Productions horticultures Demers et Lufa sont toutes des entreprises québécoises qui cultivent « à l’intérieur ».

Propriété américaine

Ce projet de serre, qui prévoit déjà une deuxième phase où pousseront d’autres variétés de légumes, a été plus facile à réaliser avec l’arrivée de nouveaux propriétaires à la tête de l’entreprise, selon M. Fantin.

Retour en arrière. En juin 2022, Vegpro est passé aux mains de la société d’investissement Vision Ridge Partners, dont le siège est dans le Colorado, suite au départ à la retraite du président fondateur, Gerry Van Winden. M. Fantin, l’actuel PDG, faisait également partie des co-fondateurs.

Deux ans après la transaction, il assure que l’entreprise maraîchère a toujours une identité « très québécoise ». « Il n’y a aucun gestionnaire de fonds au Québec en ce moment. Ils ont des bureaux à New York, Londres et au Colorado.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES -

Vegpro est connu pour ses mélanges de laitue de marque Attitude.

« Ce sont des gens avec qui nous communiquons chaque semaine. Ce sont des gens à qui nous faisons des rapports financiers, avec qui nous partageons les initiatives pour développer l’entreprise », dit-il.

Et leur entrée en scène a contribué à la réalisation du projet. « Avec un fonds d’investissement plus habitué aux risques calculés, cela a certainement facilité les choses, surtout quand le budget était de 135 millions », reconnaît M. Fantin.

Même si l’idée de se lancer dans la « culture indoor » faisait partie des plans de l’entreprise depuis sept ou huit ans, le projet aurait sans doute été « plus modeste » si Vision Ridge Partners n’avait pas jeté son dévolu sur Vegpro.

« Nous pensons que c’est une niche d’avenir. L’entreprise a une volonté de croissance. Cette première serre ne sera pas la dernière. »

Vegpro International en bref

  • Fondé : 1998
  • Propriétaire : Vision Ridge Partners
  • Marques : Attitude
  • Siège social : Sherrington, en Montérégie
  • Nombre d’employés en Amérique du Nord : plus de 1 000, dont 500 à Sherrington
  • Nombre de points de vente dans le pays : 2500

Apprendre encore plus

  • 676
    Nombre d’entreprises au Québec possédant au moins une serre cultivant des fruits et légumes en 2023

    Source : Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

    50
    Nombre d’entreprises exploitant une serre de plus d’un hectare

    Source : Producteurs de serres du Québec

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « L’Europe reste un continent où il existe de nombreuses spécificités locales, que notre groupe sait comprendre »
NEXT Bourse suisse dans le rouge, le SMI sous les 12’100 points