Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 1 million d’onces

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 1 million d’onces
Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 1 million d’onces

(Agence Ecofin) – La mine d’or de Yaramoko est entrée en production en mai 2016. Détenu à 10 % par l’État du Burkina Faso, contre 90 % pour la canadienne Fortuna Silver Mines, l’actif vient de franchir une étape symbolique.

Entre son entrée en production le 16 mai 2016 et le dimanche 19 mai 2024, Yaramoko a livré un million d’onces, soit plus de 28 tonnes d’or. C’est ce que révèle Fortuna Silver Mines, l’actuel propriétaire de cette mine d’or située au Burkina Faso, dans un communiqué daté du 22 mai.

Selon le plan minier actuel, Yaramoko a encore une durée de vie de deux ans, sur la base de réserves minérales de 219 000 onces et de 61 000 onces de ressources minérales au 31 décembre 2023. Cette durée de vie pourra toutefois être prolongée grâce à des travaux de forage sur le site. En 2024, Fortuna a prévu un budget d’exploration de 6,1 millions de dollars pour la mine.

Pour rappel, la mine d’or de Yaramoko a été exploitée dans ses premières années par le canadien Roxgold, jusqu’au rachat en 2021 par la société minière Fortuna Silver Mines. Cette dernière revendique un effectif de 900 personnes sur le chantier, dont 52% membres des communautés riveraines de la mine. Le gouvernement burkinabè détient une participation de 10 % dans le projet.

A lire aussi :

26/07/2023 – Burkina Faso : la mine d’or de Yaramoko a rapporté 18 millions de dollars au gouvernement en 2022

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la réforme des retraites est à nouveau débattue dans la campagne
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs