Nestlé adapte ses produits à un monde qui grignote de moins en moins

Nestlé adapte ses produits à un monde qui grignote de moins en moins
Nestlé adapte ses produits à un monde qui grignote de moins en moins

Publié le 22 mai 2024 à 04h58. / Modifié le 22 mai 2024 à 06h21.

Peptide de type glucagon 1, ou GLP-1. Le terme peut paraître barbare mais leur usage explose un peu partout sur la planète, notamment aux États-Unis. C’est le terme scientifique désignant ces médicaments provoquant une sensation de satiété, dont le fer de lance est le célèbre Ozempic, un antidiabétique produit par le géant danois Novo Nordisk qui a été détourné de sa fonction première par des personnes cherchant à perdre du poids. . Un tel succès que l’entreprise qui le produit fait face à des problèmes d’approvisionnement depuis deux ans. De plus en plus de personnes utilisent désormais l’antidiabétique Ozempic, ou se voient prescrire Wegovy, sa version anti-obésité plus fortement dosée, ou des produits similaires, tels que Rybelsus, Mounjaro ou Zepbound. A tel point que les grands groupes alimentaires doivent composer avec cette nouvelle donne pour écouler leurs produits.

Le projet était en préparation depuis un certain temps chez Nestlé, à savoir développer des aliments qui pourraient « soutenir » les personnes utilisant le GLP-1. Face à l’arrivée de ces médicaments, Mark Schneider, patron du groupe Veveysan, prônait déjà l’agilité en décembre dernier : « le [prise] du GLP-1 peut entraîner une perte de masse musculaire maigre. L’une des meilleures façons de [la] développer et [la] maintenir est l’apport en protéines et l’exercice, et nous observons déjà des signes indiquant que la demande de poudres, de boissons et de barres protéinées augmente. Nestlé présente donc Poursuite vitalesa nouvelle gamme de produits alimentaires, destinée à être un « compagnon » pour les personnes utilisant des médicaments contre l’obésité.

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le boom de l’IA fait de Nvidia la plus grande capitalisation boursière mondiale
NEXT Sept pays, dont la France, pointés du doigt pour leurs déficits budgétaires