si vous recevez un virement d’un étranger, ne renvoyez pas le montant – .

si vous recevez un virement d’un étranger, ne renvoyez pas le montant – .
si vous recevez un virement d’un étranger, ne renvoyez pas le montant – .

Une arnaque bien conçue. Le site Comment ça marche rapporte que de nombreux utilisateurs ont été surpris de recevoir des virements d’inconnus sur le site de paiement en ligne PayPal, de loin le plus utilisé par les Français. Ces paiements, à première vue bienvenus, se sont révélés être des arnaques.

Une fois le paiement effectué sur le compte de la victime, les escrocs la contactent pour demander le remboursement. Ils invoquent une erreur et comptent sur sa bonne foi. Avec un peu de persuasion, les escrocs suggèrent de renvoyer l’argent en utilisant l’option « Envoyer de l’argent entre amis » de l’application.

La sélection de cette catégorie vous permet de ne pas payer de frais, selon le mode de paiement choisi. Cependant, les paiements personnels ne sont pas couverts par la Protection des Achats PayPal. Ils ne pourront donc pas être remboursés.

De son côté, l’escroc a pris soin de sélectionner la catégorie « Paiement d’un article ou d’un service » au moment d’effectuer son paiement prétendument erroné à sa victime. Cette précaution lui permet d’obtenir un remboursement en signalant son erreur à PayPal. Il double ainsi la mise, si la victime tombe dans le piège et la rembourse également. Dans tous les cas, le criminel ne perd pas d’argent.

Il faut savoir que pour rembourser une personne qui a effectivement commis une erreur de virement, le mieux est de privilégier l’option « Paiement d’un article ou d’un service » ou encore mieux, de sélectionner le paiement concerné dans l’historique et de cliquer sur « effectuer un remboursement ». », mentionnant le montant.

Plus généralement, PayPal recommande de ne jamais payer de factures ou demandes de paiement suspectes et de les signaler en se connectant au site ou à l’application dédiée. « Pour signaler un e-mail ou un site suspect, transférez-le à [email protected] et nous l’examinerons pour vous », précise l’entreprise américaine sur son site.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs