Trafic de plus de 9,5 millions de passagers à fin avril – Aujourd’hui le Maroc – .

Trafic de plus de 9,5 millions de passagers à fin avril – Aujourd’hui le Maroc – .
Trafic de plus de 9,5 millions de passagers à fin avril – Aujourd’hui le Maroc – .

La majorité des aéroports ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres.

Résumé: Durant les quatre premiers mois de l’année, le trafic international a connu une croissance d’environ 19% par rapport à la même période de 2023, pour atteindre 8.634.901 passagers accueillis.

Le trafic aérien affiche une forte croissance au quatrième mois de l’année. L’Office national des aéroports (ONDA) enregistre l’arrivée de 9,51 millions de passagers fin avril. Le trafic s’est amélioré de 18% par rapport à la même période de l’année précédente. « En avril 2024, les aéroports marocains ont enregistré un volume de trafic commercial de 2.639.725 passagers, soit une forte hausse de 30% par rapport à avril 2023 », peut-on relever auprès de l’ONDA. Et de rappeler que « le mois d’avril 2023 a coïncidé avec le mois de Ramadan, période habituellement caractérisée par un faible trafic aérien ». Par infrastructure aéroportuaire, l’aéroport Mohammed V capte à lui seul 31% du trafic global.

Ce hub a accueilli 822.898 passagers, marquant une augmentation de 18% par rapport au même mois de l’année précédente. Dans l’ensemble, la majorité des aéroports ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres. L’ONDA note ainsi une augmentation de 53% au niveau d’Agadir Al Massira, de 45% au niveau de Rabat-Salé, de 40% au niveau de Marrakech-Menara, de 33% au niveau d’Oujda Angad ainsi que 24% Tanger Ibn Battouta. Le trafic aérien a augmenté de 24% à Tanger Ibn Battouta, de 21% à Fès Saiss et de 17% à Nador El Aroui. Durant les quatre premiers mois de l’année, le trafic international a connu une croissance d’environ 19% par rapport à la même période de 2023, pour atteindre 8.634.901 passagers accueillis. « Cette performance a été favorisée par la création de plusieurs nouvelles compagnies aériennes internationales desservant les aéroports marocains, notamment celle de Marrakech Menara avec Faro (Portugal), Birmingham, Milan, Murcie (Espagne), Bristol (Royaume-Uni), celle d’Agadir avec Edimbourg ( Ecosse), Bournemouth (Royaume-Uni), Birmingham ainsi que celui de Fès : Saragosse (Espagne)», explique l’ONDA dans son communiqué. Et de préciser : “Elle a également été portée par la création d’une nouvelle base aérienne d’Air Arabia Maroc à l’aéroport de Tétouan, assurant ainsi des vols vers Barcelone, Madrid, Bruxelles et Malaga.”

Sur le seul mois d’avril, le trafic international a augmenté de 29%, soit l’arrivée de 2.356.749 passagers sur le territoire national. Une croissance touchant toutes les zones géographiques. « L’Europe, avec 84 % du trafic international total, a enregistré une croissance à deux chiffres (+30 %). Il en va de même pour les autres marchés, notamment le Moyen-Orient et l’Extrême-Orient (33 %), l’Afrique (15 %) et les pays du Maghreb (32 %) », souligne à ce propos l’ONDA. Concernant le trafic intérieur, il a atteint un nombre cumulé de 884.046 passagers pour les quatre premiers mois de l’année, soit une augmentation de 12% par rapport à la même période de l’année précédente. En avril, le trafic intérieur a enregistré une hausse de 41%, pour un total de 282.976 passagers. Cette performance est portée, selon l’ONDA, par l’entrée d’une nouvelle compagnie aérienne (Ryanair) opérant des vols intérieurs, en l’occurrence Marrakech-Oujda, Marrakech-Tanger, Marrakech-Tétouan, Marrakech-Errachidia, Marrakech- Fès, Agadir-Oujda, Agadir-Fès et Agadir-Tanger.

Par ailleurs, l’ONDA a enregistré 19.003 vols au départ et à l’arrivée dans tous les aéroports marocains au cours du mois d’avril, soit une hausse de 21%. « L’aéroport Mohammed V représentait 34% de ce trafic, suivi de Marrakech-Menara avec 27% et d’Agadir Al Massira avec 9%», souligne l’ONDA. A noter que depuis le début de l’année, les mouvements aéroportuaires ont atteint 70.337, enregistrant une hausse d’environ 13% par rapport à la même période de 2023.
De son côté, le trafic de fret a enregistré une hausse de 14% au cours du mois d’avril 2024 par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 6.856 tonnes contre 6.030 tonnes en avril 2023. Ce trafic a totalisé 30.700 tonnes durant la période allant de janvier à fin avril, enregistrant une croissance d’environ 26% par rapport à la même période de 2023.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les experts prédisent une chute spectaculaire du bitcoin à 48 000 $ ! – .
NEXT vers une hausse prochaine des prix de l’essence et du diesel ? – .