Il valide son menu en ligne devant le drive McDonald’s et écope d’une amende de 400 € pour… téléphone au volant

Il valide son menu en ligne devant le drive McDonald’s et écope d’une amende de 400 € pour… téléphone au volant
Il valide son menu en ligne devant le drive McDonald’s et écope d’une amende de 400 € pour… téléphone au volant

Un jeune Canadien de 18 ans pensait bénéficier d’un repas gratuit grâce aux points de fidélité accumulés sur son application McDonald’s. Mais alors qu’il utilisait son téléphone portable à proximité d’une borne, il a été verbalisé par un membre de la police de Saskatoon, rapporte le New York Post. En conséquence, le commandement béni est devenu ennuyeux… et coûteux.

“Je n’ai jamais eu de problème”

Mason, 18 ans, a l’habitude d’utiliser son téléphone au drive McDonald’s, dont il est un client fidèle. “Je n’ai jamais eu de problème” il dit à CTV News. Mais ce 13 mai, le scénario ne se répète pas. «Je bouge à peine. J’ouvre mon application, je regarde dans le rétroviseur et il y a un policier à moto derrière moi.

Lire aussi : EuroMillions. Il devient millionnaire et arrête définitivement de jouer : « Je veux donner une chance aux autres »

Le jeune homme se laisse alors convaincre de convaincre l’agent de le laisser repartir : “Je lui montre que je suis sur mon application McDonald’s en train de charger le code pour obtenir un repas gratuit.”

Une infraction commise sur la voie publique ?

Sa BMW s’est arrêtée dans la file d’attente du service au volant, Mason a été condamné à une amende de 580 dollars canadiens (près de 400 euros). Une somme considérable pour cet étudiant qui certifie que l’infraction qui lui est reprochée a été commise dans le parking du McDonald’s. Une version que la Gendarmerie royale du Canada réfute dans un communiqué : « La GRC peut confirmer que le 13 mai 2024, l’individu a été observé au volant d’un véhicule sur une voie publique tout en utilisant un téléphone cellulaire. ». Le motocycliste aurait donc suivi Mason jusqu’à ce que ce dernier place son véhicule dans la voie réservée à la circulation.

“Choqué” par cette amende qu’il juge injuste, le jeune homme contestera l’amende devant le tribunal lors d’une audience fixée au 31 juillet.

Apprendre encore plus…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cette célèbre marque néerlandaise de vernis à ongles ouvre sa première boutique à Paris
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs