« Que fais-tu avec 427,83 euros par mois ? Pas beaucoup ” – .

« Que fais-tu avec 427,83 euros par mois ? Pas beaucoup ” – .
« Que fais-tu avec 427,83 euros par mois ? Pas beaucoup ” – .
>>
CLARA DUPRÉ

La première fois que je me suis inscrite à France Travail (anciennement Pôle emploi), c’était en juin 2022, après la rupture de mon contrat d’apprentissage en communication pour cause de liquidation judiciaire. J’étais alors en première année d’un master en gestion de projets innovants dans une école de commerce à Mérignac, près de Bordeaux.

Mon licenciement ne m’a pas surpris, j’ai pu constater que l’activité de l’entreprise, spécialisée dans la formation médicale et paramédicale, était en berne. Mais cela m’a mis en danger économique. Je me suis retrouvée à vivre avec une allocation chômage de 450 euros par mois alors que mon loyer à Bordeaux était de 550 euros et que j’avais gagné environ 1 300 euros pendant mon alternance. Mes parents m’ont aidée pendant quelques mois, puis j’ai finalement dû quitter mon appartement pour retourner dans le nid familial à Pau.

Au début de ma deuxième année de master, je faisais des allers-retours entre Pau et Mérignac pour suivre les cours, qui n’avaient lieu que le lundi et le mercredi – les autres jours de la semaine, j’étais censé être en activité. À un moment donné, j’ai dit stop. Trop fatigué. Prix ​​du carburant trop élevés.

Lire l’histoire | Article réservé à nos abonnés Dans les lycées professionnels, colère et incompréhension des étudiants face aux retards de paiement des stages

Ajouter à vos sélections

«J’ai rompu mon contrat avec l’école»

J’ai discuté avec la directrice de mon école afin qu’elle puisse m’aider dans mes recherches en alternance. J’avais jusqu’au 31 décembre 2022 pour en trouver un autre dans les environs – après cette date, j’aurais dû payer les frais de scolarité habituellement pris en charge par les entreprises qui nous recrutent. Malheureusement, mes tentatives ont toutes échoué. J’ai donc résilié mon contrat avec l’école peu avant la date fatidique.

Quelques semaines plus tard, je m’inscrivais en master 2 dans une école de communication et marketing 100% en ligne et 100% en alternance. Cette fois-ci, j’ai rapidement trouvé une alternance en communication dans un centre sportif situé dans les Hautes-Pyrénées, entre Tarbes et Lourdes. Mon contrat d’apprentissage s’est terminé en janvier 2024.

Mes camarades ont eu la chance de rester dans les entreprises dans lesquelles ils étaient en alternance. Je ne voulais pas prolonger l’expérience car l’ambiance n’était pas bonne et je n’aimais pas les missions. Alors le 7 février, j’ai encore frappé à la porte de France Travail.

J’ai reçu mon premier paiement du mois de mars en avril. Son montant ? 344,77 euros. C’est 100 euros de moins que ce que j’aurais dû recevoir. Sur mon dossier, c’était écrit noir sur blanc : « Le montant de votre allocation sera de 14,99 euros par jour et de 449,70 euros pour un mois de 30 jours. » Il y a des choses que je ne comprends pas.

Il vous reste 55,7% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Candi lève 38 millions de dollars pour fournir de l’énergie solaire aux entreprises sud-africaines
NEXT 34 milliards de dollars distribués gratuitement