Danone a finalisé la vente de ses activités en Russie

Danone a finalisé la vente de ses activités en Russie
Danone a finalisé la vente de ses activités en Russie

Par Le Figaro avec l’AFP

Publié
hier à 20h21,

Mise à jour hier à 21h30

Danone a mis plus de sept mois après l’invasion pour entamer le processus de transfert de ses activités dans le pays.
Sarah Meyssonnier / REUTERS

Le géant de l’agroalimentaire Danone a annoncé vendredi avoir finalisé la vente de ses activités en Russie, où il était implanté en 1992, selon un communiqué.

Fin mars, le groupe français a indiqué avoir obtenu les autorisations réglementaires russes nécessaires pour céder sa filiale en Russie à un homme d’affaires lié au dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, dont il avait déjà perdu le contrôle. La vente de ses activités « produits laitiers et végétaux » (EDP) à l’entreprise «Vamin R LLC» – dite Vamin Tatarstan -, une entreprise laitière russe appartenant à Mintimer Mingazov, lié à Ramzan Kadyrov, «est attendu dans les semaines à venir»Danone a alors précisé.

5% du chiffre d’affaires mondial de Danone

Vendredi, le groupe « annonce avoir finalisé la vente de ses activités EDP en Russie à Vamin R LLC, suite à l’obtention des autorisations réglementaires russes requises », sans plus de précisions sur les conditions financières de l’opération. Depuis l’offensive en Ukraine du 24 février 2022 et les premières sanctions économiques décrétées par les Occidentaux, de nombreuses multinationales ont quitté la Russie et d’autres y ont suspendu leurs activités, dans les secteurs pétrolier, automobile ou encore manufacturier. luxe.

Danone a mis plus de sept mois après l’invasion pour engager le processus de transfert de ses activités dans le pays, où le groupe, alors baptisé BSN, avait été parmi les premières multinationales à s’implanter en août 1992, quelques mois après l’invasion. l’effondrement de l’Union Soviétique. Danone y commercialisait du lait et des yaourts sous les marques Danone, Danissimo et Prostokvashino. En 2010, le groupe a racheté 57,5 ​​% du numéro deux russe des produits laitiers, Unimilk (21 % de part de marché et 25 usines), avec l’ambition de renforcer sa présence sur ce marché. Le pays représente environ 5 % du chiffre d’affaires mondial de Danone.

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Soutien à une modernisation du droit des cartels
NEXT A Lonay, l’EMS La Gracieuse accusée de maltraitance