Nouveau record pour Brussels Airport qui a triplé son bénéfice en 2023

Nouveau record pour Brussels Airport qui a triplé son bénéfice en 2023
Nouveau record pour Brussels Airport qui a triplé son bénéfice en 2023

Brussels Airport Company a enregistré l’an dernier un chiffre d’affaires record de 705 millions d’euros, a indiqué samedi l’exploitant de l’aéroport de Zaventem. C’est 28% de plus que les 549 millions enregistrés en 2022. Le bénéfice net est également en très forte croissance et atteint 56 millions, contre 16 millions un an plus tôt alors qu’on sortait à peine de la crise du Covid. .

L’entreprise explique la hausse de ses revenus par plusieurs facteurs : l’augmentation du nombre de passagers, les prix des nouveaux aéroports et les revenus locatifs. L’année dernière, Brussels Airport a accueilli 22,2 millions de passagers, soit 17% de plus qu’en 2022 mais encore loin du record de 26,4 millions de voyageurs atteint en 2019. L’aéroport espère se rapprocher encore de ce chiffre en 2025 et ambitionne d’atteindre 90% de passagers. ce total – soit environ 24 millions – à fin décembre. Quelque 701.000 tonnes de marchandises (-10%) ont été manutentionnées à Zaventem l’année dernière. Il s’agit de la deuxième baisse consécutive après l’année record 2021, au cours de laquelle les opérations de fret ont bénéficié des expéditions de vaccins contre le coronavirus et de la montée en puissance du commerce électronique pendant les confinements. Environ 192.000 mouvements d’avions ont été enregistrés (+7%) : ce nombre est en augmentation continue depuis 2020 et la crise sanitaire mais est encore loin des 234.000 mouvements enregistrés en 2019.

Le résultat opérationnel atteint 172 millions d’euros, pour 72 millions sur l’exercice 2022. Les coûts ont également fortement augmenté, en partie à cause des indexations automatiques des salaires et des prix élevés de l’énergie. Ils s’élèvent à 533 millions d’euros, là où ils étaient de 478 millions d’euros en 2022. Côté investissements, l’aéroport a injecté au total 160 millions d’euros (contre 145 un an plus tôt) dans le renouvellement des infrastructures (dont rénovation des voies de circulation au sol, nouveaux transports de passagers). passerelles du quai B et système de bagages) et dans les nouveaux bâtiments. A noter enfin que, tout comme en 2022, aucun dividende n’a été versé au titre de l’exercice 2023.afin de consolider la structure financière de l’entreprise et de financer les investissements futurs« .

Belga

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Cac 40 va tenter de reconstituer son apport en oxygène après le trou d’air provoqué par le choc de dissolution
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs