Réutiliser mal l’eau de pluie peut vous coûter cher (3 ans de prison et 45 000 € d’amende), voici pourquoi

Réutiliser mal l’eau de pluie peut vous coûter cher (3 ans de prison et 45 000 € d’amende), voici pourquoi
Réutiliser mal l’eau de pluie peut vous coûter cher (3 ans de prison et 45 000 € d’amende), voici pourquoi

Jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende si vous récupérez illégalement l’eau de pluie. On vous dit tout.

Pour faire face à un été très chaud ou à la sécheresse qui règne, certains Français pourraient être tentés de récupérer leeau de pluie pour usage personnel. Cependant, cette pratique est réglementée et vous risquez jusqu’à 3 ans de prison Et un amende de 45 000 euros si vous ne respectez pas les règles. On vous dit tout.

Récupérer l’eau de pluie, une pratique réglementée en France

L’eau de pluie n’est pas potable

Microbiologiquement, l’eau de pluie n’est pas potable. Pour cause, il peut contenir Bactéries nocives, de virus ou être contaminé par des pesticides et des métaux présents sur la toiture sur laquelle il coule, indique -. LE ministère de la Santé considère que l’eau de pluie est de moins bonne qualité pour être qualifiée de potable. Les eaux pluviales présentent une contamination microbiologique et chimique supérieure aux limites de qualité retenues pour l’eau potable distribuée par le réseau public, informe la Direction générale de la santé du ministère chargé de la santé publique. En récupérant et utilisant cette eau, vous risquez donc une peine de 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Récupération des eaux de pluie : une pratique réglementée

Récupérer l’eau de pluie et la réutiliser est autorisé, mais sous certaines conditions. Vous pouvez utiliser un récupérateur d’eau de pluie ou un Système de bricolage, en respectant les règles. Les eaux récupérées doivent s’être écoulées sur une toiture inaccessible et cette toiture ne doit contenir ni amiante ni plomb. Assurez-vous également de stocker l’eau de pluie dans un réservoir hors sol ou enterré et de ne pas utiliser de produits antigel dans ce réservoir de stockage. Enfin, votre réseau d’eau de pluie ne doit pas être raccordé au réseau d’eau potable.

Utiliser l’eau de pluie dans les maisons

Lorsque l’eau de pluie est collectée dans les habitations, via des filières dédiées, elle doit respecter certaines règles. Dans les ménages, il est interdit d’avoir des robinets pour l’eau potable et l’eau de pluie dans la même pièce. Si vous disposez de robinets d’eau de pluie, signalez-le par des panneaux indiquant eau non potable et utilisez une couleur différente pour les distinguer. De plus, un plombier devra installer un clapet anti-retour afin de ne pas contaminer l’eau provenant du réseau public d’eau potable. De plus, une déclaration d’usage auprès de la mairie attestant de la conformité de votre installation doit être établie et soumise à la redevance d’assainissement.

Utilisations autorisées de l’eau de pluie

L’eau de pluie, une solution écologique et économique

Pour éviter les inondations dans votre jardin, un drainage des eaux pluviales est nécessaire. Dans le jardin, il convient d’installer un système de récupération d’eau de pluie. Une cuve hors sol ou enterrée de 300 litres sera parfaite. Cette eau peut être utilisée pour arroser les plantes et nourrir le potager, grâce à une technique d’arrosage efficace. Cela vous permettra d’économiser de l’argent sur votre facture. Cette eau récupérée peut également être utilisée pour laver la voiture, tirer la chasse d’eau, laver le sol ou la lessive.

Récupérer l’eau de pluie : un moyen d’attirer les oiseaux

De nombreuses solutions s’offrent à vous si vous décidez de récupérer l’eau de pluie. Assurez-vous de placer un bol sous le tuyaux de gouttière pour la récupération de l’eau. De plus, récupérer l’eau de pluie est un excellent moyen d’attirer les oiseaux au jardin, car elle peut être utilisée pour leur hydratation. Cette solution peut s’appliquer à tous les animaux du jardin comme les hérissons.

Entretien du matériel de récupération d’eau de pluie

L’utilisation de l’eau de pluie n’est pas totalement interdite. Par conséquent, certaines municipalités soutiennent ceux qui se livrent à cette pratique. Toutefois, la réutilisation des eaux de pluie est réglementée par la loi. Si vous décidez de récupérer l’eau de pluie chez vous, vous devez vous assurer qu’elle estentretien des équipements de canalisation. Tous les 6 mois, merci de vérifier la propreté des citernes et du système de stockage des eaux pluviales. Il est également nécessaire de nettoyer les filtres et de vider les réservoirs de récupération des eaux de pluie au moins une fois par an. Assurez-vous également de désinfecter les réservoirspour vérifier les vannes et les robinets de prélèvement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les chèques d’entreprise, le nouveau terrain de jeu des escrocs
NEXT Le groupe Centre France annonce un projet de plan quotidien de départs volontaires « La Montagne »