BRP, logiciel Constellation et Google

BRP, logiciel Constellation et Google
BRP, logiciel Constellation et Google

Que faire des titres de BRP, Constellation Software et Google ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire évoluer les prix prochainement. Remarque : l’auteur peut avoir une opinion complètement différente de celle exprimée par les analystes.

BRP (DOO, 95,56 $) : aucune surprise majeure attendue au premier trimestre 2025

Le constructeur de véhicules récréatifs BRP publiera le 31 mai ses résultats financiers du premier trimestre de son exercice 2025, et l’analyste de la Financière Banque Nationale, Cameron Doerksen, s’attend à ce qu’ils suivent la tendance de l’industrie.

Le trimestre couvre les mois de février, mars et avril.

« Les ventes au détail de véhicules BRP en Amérique du Nord ont diminué de 10 % d’une année sur l’autre au quatrième trimestre de l’exercice 2024. Cependant, en excluant les motoneiges, la baisse n’était que de 2 %. Nous pensons que la tendance sera similaire à celle du premier trimestre, ce qui refléterait également une certaine cohérence par rapport aux résultats financiers des autres entreprises du secteur», explique l’analyste.

Ce dernier précise que lors de la publication de ses résultats financiers du premier trimestre fin avril, Polaris (PII, 88,08 $ US) a vu ses ventes au détail en Amérique du Nord chuter de 10 % sur un an, mais augmenter de 3 % sur un an hors motoneiges. .

« Dans l’industrie des véhicules côte à côte, nous nous attendons à ce que BRP continue d’introduire de nouveaux modèles tout en se recentrant sur les véhicules tout-terrain, sans oublier le lancement prévu en août d’une moto électrique qui représente une nouvelle niche pour la société », explique l’analyste. .

Cameron Doerksen rappelle que ses prévisions pour l’exercice 2025 se situent dans le bas de l’échelle des attentes de la direction de BRP en matière de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) et de bénéfice par action.

Selon lui, le titre du constructeur de Valcourt s’échange actuellement sous ses moyennes historiques, à 7,1 fois l’EBITDA prévu pour l’exercice, alors que sa moyenne des cinq dernières années est de 7,4 fois. Le ratio cours/bénéfice de 12,9 fois est également inférieur à la moyenne des cinq dernières années de 13,2 fois.

L’analyste réitère sa recommandation de « surperformance » et son objectif de cours sur un an de 112 $ pour l’action BRP. Il admet que les problèmes de l’industrie du VR persisteront tout au long de l’exercice 2025, mais que le lancement de nouveaux modèles et produits placera l’entreprise en bonne position pour bénéficier d’un éventuel rebond.

Selon lui, au niveau actuel, le risque de baisse du titre est limité, puisqu’il sera soutenu par le programme de rachat d’actions de la société.

Denis Lalonde

Constellation Software (CSU, 3 606 $) : Un bon début d’année

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment l’État veut lutter contre la fraude aux aides publiques
NEXT nombre record de communications suspectes en 2023