Résultats mitigés pour Zurich Insurance au 1er trimestre

Résultats mitigés pour Zurich Insurance au 1er trimestre
Résultats mitigés pour Zurich Insurance au 1er trimestre

Zurich (awp) – Zurich Insurance a enregistré une performance mitigée au cours des trois premiers mois de 2024, progressant dans les principales affaires IARD mais en baisse dans l’assurance-vie. L’assureur prévoit d’augmenter ses tarifs au cours de l’année, en espérant se développer sur son cœur de métier.

Au premier trimestre, les primes brutes ont augmenté de 5% à 12,6 milliards de dollars (11,3 milliards de francs suisses) en assurance de biens et accidents, tirées autant par les activités auprès des particuliers que celles auprès des entreprises, selon un communiqué publié jeudi. Le groupe a également bénéficié d’une hausse des primes de 5% en moyenne sur ce segment.

Les dommages causés par les catastrophes naturelles ont un impact de 1,6% sur le ratio combiné (rapport entre le coût des dommages et les primes). Ce dernier n’a pas été détaillé, Zurich Insurance n’ayant publié que quelques chiffres clés au premier trimestre.

L’équivalent des primes des affaires nouvelles en assurance vie a toutefois diminué de 4% à près de 4,0 milliards, en raison d’un fort recul (-13%) dans la principale région Europe, Moyen-Orient et Afrique. L’Amérique du Nord (+10%), l’Asie-Pacifique (+19%) et l’Amérique latine (+8%) affichent en revanche une solide croissance dans cette zone. Il y a un an, Zurich Insurance a enregistré de solides résultats dans les activités d’épargne auprès de la clientèle privée en Espagne, une performance qui ne s’est pas reproduite.

Du côté des affaires avec le partenaire américain Farmers, les primes brutes ont augmenté de 6% à 7,1 milliards, principalement grâce à une hausse des prix. Cette activité “est en bonne voie” pour “atteindre ou dépasser” une croissance de l’ordre de 5% cette année, a estimé la directrice financière Claudia Cordioli.

Si les chiffres clés sont conformes aux prévisions de l’agence AWP dans les secteurs de l’assurance dommages et des agriculteurs, ils sont en deçà des attentes dans l’assurance vie.

Hausse des prix en Amérique du Nord

L’entreprise n’a pas fait de nouvelles prévisions pour l’avenir. Jusqu’à présent, la direction prévoyait une croissance de l’ordre de 5% du chiffre d’affaires de l’assurance dommages pour 2024 et un résultat opérationnel en assurance vie au moins aussi élevé qu’en 2023. L’objectif de 8% de croissance du bénéfice par action sur la période 2023-2025 devrait être dépassé, avec une estimation en février dernier d’environ 10 %.

Le directeur général Mario Greco a précisé, lors d’une conférence de presse téléphonique, qu’il faut s’attendre à une forte hausse des prix dans l’assurance automobile auprès des clients professionnels en Amérique du Nord, où les prix ont bondi de 14 % au premier trimestre. Les prix devraient également augmenter en activité auprès des PME et des clients privés, notamment en Europe et en Suisse. Ces augmentations sont rendues nécessaires par l’inflation et l’augmentation des coûts qui en résulte.

Le programme de rachat d’actions de 1,1 milliard de francs suisses, annoncé en février, sera lancé “dans les semaines à venir”, a ajouté la société.

Les analystes de Vontobel ont constaté des résultats globalement conformes à leurs attentes, soulignant notamment le rebond réussi du secteur Farmers. Le taux de solvabilité de 232% fin mars était en baisse de 2 points de pourcentage par rapport à fin 2023 et de 6 points de moins que les prévisions de la banque zurichoise, mais cela “n’est pas un problème”, ont estimé les experts dans un commentaire de marché.

A la Bourse suisse, les investisseurs ont grandement apprécié cette nouvelle. Le titre de l’assureur a terminé la séance sur un bond de 3,49% à 469,10 francs suisses dans un indice SMI en hausse de 0,40%.

al/ib/vj

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV seul le Dow Jones brille
NEXT Aramco annonce une baisse de son bénéfice net