Hydro-Québec a déboursé 150 000 $ pour la création d’un jeu en ligne

Hydro-Québec a déboursé 150 000 $ pour la création d’un jeu en ligne
Hydro-Québec a déboursé 150 000 $ pour la création d’un jeu en ligne

Alors qu’elle doit jongler avec différents scénarios pour répondre aux besoins supplémentaires en électricité de 9 000 MW d’ici 2035, Hydro-Québec a déboursé 150 000 $ pour la création d’un jeu en ligne intitulé « Mission 2035, le jeu du mix énergétique ».

« Le développement du simulateur a coûté environ 150 000 $. Ces coûts sont couverts par le budget publicitaire annuel d’Hydro-Québec, sans aucun impact sur les tarifs d’électricité », a confirmé à Journal Le chef des médias d’Hydro-Québec, Philippe Archambault.

“C’est un moyen supplémentaire de toucher le grand public et de lui permettre de mieux comprendre les objectifs et les enjeux liés à l’augmentation des capacités de production d’électricité d’ici 2035”, a-t-il ajouté.

Choix énergétiques

C’est l’agence de marketing lg2 qui a travaillé avec l’entreprise publique pour créer le jeu, qui servira d’outil pédagogique « au-delà de cette campagne ».

Le but du jeu est de choisir parmi sept sources d’énergie, dont l’efficacité énergétique, et de mieux comprendre les impacts sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), les coûts et la fiabilité du service. électricité”.

Selon Graham Fox, nouveau vice-président aux affaires publiques d’Hydro, « chaque secteur énergétique présente des avantages et des inconvénients, et le jeu permettra à la population de prendre conscience des impacts des choix ».

En février dernier, Le journal a rapporté que les projets du secteur des batteries ont provoqué une vague de panique, au point qu’Hydro-Québec a évoqué l’arrêt de mort de projets déjà autorisés et la construction d’une nouvelle centrale au gaz, selon des documents confidentiels.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV OpenAI signe un accord avec News Corp, le groupe médiatique de la famille Murdoch
NEXT « Ils ne sont pas mauvais, ils sont juste incapables »