Le SNEP, un leader au service de la souveraineté nationale

Leader national de l’électrolyse et des produits pétrochimiques

En tant que principal fournisseur national de chlore liquide, de soude caustique et de PVC, la Société Nationale d’Électrolyse et de Pétrochimie (SNEP) renforce l’indépendance du Maroc vis-à-vis des importations de substances cruciales, réduisant les risques associés au transport de produits chimiques dangereux, incarnant ainsi pleinement la souveraineté industrielle du Maroc. pays. Avec un investissement massif de plus de 2 milliards de DH dans des infrastructures modernes, dont un projet d’extension de 600 millions, inauguré en décembre 2023, pour répondre à la demande croissante du marché national, le SNEP augmente notamment la production de PVC à 90 000 tonnes par an et Composé de PVC à 25 000 tonnes par an. Par ailleurs, l’entreprise place ses 600 collaborateurs, dont 40 % de femmes, au cœur de son développement, en investissant dans leur formation continue et en mettant en synergie leurs savoir-faire pour proposer des solutions durables. A travers son engagement en faveur de la durabilité et de la responsabilité sociale, SNEP intègre les meilleures pratiques environnementales dans sa production, contribuant ainsi à la prospérité économique et au bien-être des citoyens marocains. Depuis plus de 50 ans, le SNEP ne cesse de dynamiser l’industrie chimique marocaine en alliant expertise industrielle, investissements stratégiques et développement durable, confirmant sa position de leader incontesté.

Alignant ses installations à perte de vue dans un complexe industriel des plus modernes, la Société Nationale de l’Electrolyse et de la Pétrochimie (SNEP) possède plus de 50 ans d’expérience dans un domaine crucial pour le Maroc. Parler de souveraineté industrielle quand on pense aux défis posés par les activités productives de ce leader industriel, c’est donc percevoir toute sa portée stratégique qui se traduit par la disponibilité vitale de matériaux essentiels comme le chlore liquide, la soude caustique et le PVC.

Inauguration-de-l'extension-des-unités-SNEP
La Société Nationale d’Electrolyse et de Pétrochimie (SNEP), filiale de YNNA HOLDING, célèbre l’inauguration officielle de l’extension de ses unités de production à Mohammedia

Mission vitale du SNEP

La pandémie du Coronavirus et ses effets ne sont pas en reste pour nous dire à quel point la prise de conscience, par les nations du monde dont le Maroc fait partie intégrante, de la nécessité d’une posture sécuritaire stratégique en matière de production agricole et qui assure la disponibilité de certains produits essentiels au fonctionnement de nombreuses industries.

Les dirigeants du SNEP sont très fiers d’assumer la mission très vitale de produire des substances d’une importance primordiale pour le pays, dont essentiellement le chlore liquide indispensable au traitement bactériologique de l’eau potable afin, nous dit-on, de contrôler les maladies bactériennes. comme la typhoïde et le choléra.

Il faut dire à cet égard qu’en sa qualité d’unique producteur national, le SNEP garantit l’indépendance du pays quant aux importations de cette substance cruciale, réduisant ainsi les risques liés au transport de produits chimiques hautement réactifs. et potentiellement dangereux.

La soude caustique et le PVC, autres produits SNEP, ne sont pas en reste, car ils sont également des éléments essentiels dans de multiples secteurs industriels, comme l’agroalimentaire, le textile, la santé ou l’automobile. Par leur disponibilité locale permanente, ils contribuent à renforcer la base industrielle du Maroc.

Selon les chiffres, plus de 2 milliards de DH ont été investis, dont 600 millions dans un projet d’extension des capacités de production inauguré en décembre 2023.

Un leader incontesté

Le leadership du SNEP ne vient pas ex nihilo et la réponse, mais pas la seule, vient du côté de la gestion des Ressources Humaines à travers laquelle le SNEP place ses collaborateurs, pas moins de 600 personnes, au cœur de son projet de développement, dont aucun moins de 40 % sont des femmes (concernant le personnel administratif), avec une forte présence au sein de l’encadrement. SNEP assure leur formation continue et met en synergie leurs savoir-faire et compétences pour répondre efficacement aux besoins de ses clients et partenaires et leur proposer des solutions durables et optimisées.

Rencontré à l’intérieur d’une des unités du complexe pétrochimique, Fayçal EL KADIRI, le Directeur Général du SNEP, a pris le temps d’une courte escale pour préciser que « le SNEP doit aussi s’imposer sur la scène industrielle dans un savoir-faire exclusif qui en fait le principal fournisseur national de produits de chlore liquide, de PVC et d’électrolyse pour ses clients parmi les grandes entreprises industrielles marocaines. Nous laissant le temps d’évaluer l’importance d’un tel poste, M. El Kadiri, non sans une expression de fierté sur le visage, ajoute : “Nous approvisionnons les secteurs à fort potentiel de l’économie nationale, ainsi que les industries émergentes”.

Expansion stratégique et investissement : répondre à une demande croissante

Lorsqu’on visite les espaces du complexe industriel, on mesure l’investissement initial, mais aussi l’effort de réinvestissement qui a été réalisé depuis son rachat par le groupe YNNA Holding en 1993. En effet, le SNEP, depuis cette date, dit-on, « a mené une politique d’investissement ambitieuse pour moderniser ses infrastructures et augmenter sa capacité de production ». Selon les chiffres, plus de 2 milliards de DH ont été investis, dont 600 millions dans un projet d’extension des capacités de production inauguré en décembre 2023.

Objectifs stratégiques

Cet investissement massif est soutenu par trois objectifs stratégiques : la volonté de renforcer davantage la souveraineté industrielle du Maroc, la nécessité de répondre à la demande croissante du marché national et d’améliorer l’efficacité opérationnelle et la compétitivité. En augmentant sa capacité de production de PVC à 90 000 tonnes par an et de Compound PVC à 25 000 tonnes par an, le SNEP s’impose effectivement comme un fournisseur majeur de produits chimiques et pétrochimiques du pays.

SNEP place les femmes et les hommes, pas moins de 600 collaborateurs, au cœur de son projet de développement.

Un modèle économique éco-responsable et engagé

Au-delà des enjeux et enjeux inhérents à sa mission industrielle, le SNEP, nous confie le Directeur Général, a depuis longtemps fait de la question de la durabilité son crédo. Ainsi, « son engagement en faveur du développement durable et de la responsabilité sociale », poursuit-il, « l’a poussé à intégrer les meilleures pratiques environnementales à toutes les étapes de sa production, allant de la sélection des matières premières à l’adoption de technologies vertes avancées. « Même le complexe industriel, finit-il par dire, est alimenté à 98 % par l’énergie éolienne. »

SNEP-Société-Nationale-d'Electrolyse-et-Pétrochimie
Depuis près de 50 ans, la SNEP (Société Nationale de l’Electrolyse et de la Pétrochimie) est présente dans plusieurs secteurs fondamentaux de l’industrie

Contribution à l’économie locale

« Il faut imaginer l’impact économique local d’une entreprise de la taille du SNEP », nous explique toujours le directeur général, retrouvé à la fin de notre visite. Et notre hôte a détaillé ses propos en précisant, à ce propos, que « les activités du SNEP favorisent le développement d’un écosystème de fournisseurs, sous-traitants et prestataires ; qui stimule la création d’emplois et génère de la valeur. « .

Invités à évaluer, en toute objectivité, l’état des lieux et la situation de l’entreprise, nous sommes amenés à constater, en franchissant le seuil de la grande porte de cet immense bassin industriel, que le SNEP, au-delà de sa position stratégique initiale, continue d’incarner le dynamisme de l’industrie chimique marocaine et d’avancer sur cette voie, alliant expertise industrielle, investissements stratégiques et engagement en faveur du développement durable, l’objectif étant après tout de contribuer à la prospérité économique et au bien-être des citoyens marocains.

Près de 50 ans d’histoire…

1973 : Création du SNEP

Création de SNEP, d’une capacité de production annuelle de PVC de 28 000T.

1993 : Rachat par YNNA Holding

La SNEP est privatisée grâce à son rachat par le groupe YNNA Holding.

1998 : Capacité de production de PVC à 50 KT

Augmentation de la capacité annuelle de production de PVC à 50 000T. Signature de la Charte de Gestion Responsable.

2003 : Capacité de production de PVC à 50 KT

Introduction de la technologie membranaire.

2007 : Offre publique initiale

Introduction en bourse de la SNEP, par la cession de 37,08% de son capital.

2008 : Capacité de production de PVC à 70 KT

Augmentation de la capacité annuelle de production de PVC à 70 000 T. Mise en place du Système de Management Intégré (Qualité, Environnement & Sécurité).

2009 : Certifications ISO et OSHAS

Obtention des certifications ISO 9001, ISO 14001 et OSHAS 18001.

2010 : Lancement du programme d’investissement

Lancement du programme d’investissement pour augmenter la capacité de production annuelle de PVC à 120 000T et de soude à 115 000T, pour un montant total de 650 MDHS. Un montant de 220 MDHS a été payé pour les frais de licences, d’ingénierie et d’une partie de l’équipement.

2012 : Demande antidumping

Dépôt d’une demande de mise en œuvre de mesures antidumping sur les importations de PVC en provenance des États-Unis, de l’Union européenne et du Mexique trois ans plus tard.

2017 : Programme d’investissement

Allocation d’un montant de 130 MDHS pour atteindre dans un premier temps une capacité de production de PVC de 90 000 T, qui expirera au premier semestre 2020. Le reste du programme d’investissement, d’un montant de 300 MDHS, est prévu pour être exécuté à partir de 2020 et sera étalé sur 30 mois (S2 2022).

2022 : Projet de composé de PVC

Lancement du projet Composé PVC et obtention du Label RSE

2023 : Extension Snep

Inauguration de l’unité d’extension du SNEP représentant un investissement de 600 MAD qui permet d’augmenter la capacité de production de 90 000 tonnes de résine PVC et 25 000 tonnes de composé PVC.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Localisez vos affaires n’importe où avec ce petit accessoire Samsung (-50% avec cette astuce)
NEXT Une franchise qui peut coûter cher aux indépendants