Helvetia change de structure pour se renforcer à l’international

Helvetia change de structure pour se renforcer à l’international
Helvetia change de structure pour se renforcer à l’international

A partir du 1er juillet, l’assureur Helvetia adoptera une nouvelle organisation pour renforcer sa présence internationale. L’Espagne, son deuxième marché, deviendra notamment un segment à part entière.

Helvetia souhaite que les marchés internationaux soient mieux représentés au sein du groupe. (archive)

ATS

La nouvelle division Espagne sera dirigée par Juan Estallo, qui était jusqu’à présent directeur général de Liberty Seguros Europa et rejoindra Helvetia le 1er septembre, indique la société dans un communiqué publié jeudi. D’ici là, c’est Fabian Rupprecht qui assurera l’intérim.

Les unités de marché Allemagne, Italie et Autriche formeront également leur propre segment sous le nom de GIAM (Marchés allemands, italiens et autrichiens, en anglais), ajoute-t-elle.

Le nouveau patron de cette entité à partir du 1er juillet sera l’Autrichien Thomas Neusiedler, qui rejoint le comité de direction du groupe. Il assumera cette fonction en plus de sa fonction de directeur général d’Helvetia Autriche.

« Les marchés internationaux sont mieux représentés au sein de la direction du groupe. Dans le même temps, nous renforçons les fonctions du groupe, tout en conservant l’entière responsabilité locale du marché et des résultats», explique Fabian Rupprecht, directeur général d’Helvetia, cité dans le communiqué.

Par ailleurs, Sandra Hürlimann, jusqu’ici responsable du secteur Analytical and Group Solutions chez Helvetia, et de double nationalité suisse et hongroise, assumera le 1er juillet la fonction de directrice technique du groupe et deviendra également membre du comité de direction. , annonce encore l’assureur.

Roland Bentele, responsable Corporate Space, et Markus Gemperle, directeur général Europe, quitteront l’entreprise à la fin de l’année et le comité de direction le 30 juin pour prendre une retraite anticipée. Beat Müller, responsable de l’actuaire du groupe, prendra également une retraite anticipée le 1er avril 2025 et quittera son poste au sein du comité de direction à compter du 30 juin.

Quant à l’actuel directeur technique du groupe, Achim Baumstark, il assumera le poste de directeur technique suisse et fera également ses adieux au comité de direction.

si

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Passer de FinOps à GreenFinOps pour mieux gérer le service informatique et préserver la planète
NEXT diversification, caractère défensif et qualité – .