une décision de justice ralentit leur développement

une décision de justice ralentit leur développement
Descriptive text here

Les critiques de la 5G auront le sourire: Swisscom a perdu une bataille devant le Tribunal fédéral (TF) concernant la transformation de trois antennes à Wil (SG). Ces émetteurs ne nécessitaient pas a priori de demande de permis de construire, qui aurait donc pu être contestée par la population, car ils étaient ajoutés aux antennes existantes et diffusaient la 5G de manière ciblée et limitée dans le temps.

Dans un arrêt publié fin avril, le TF a jugé qu’une autorisation était effectivement nécessaire pour ce type d’installation, écrit mercredi le «Tages-Anzeiger». Les conséquences de cette décision sont sujettes à interprétation. Si certains observateurs pensent que cela aura peu d’impact, d’autres considèrent que certaines antennes pourraient potentiellement être mises hors service.

Ce qui est sûr : les trois opérateurs, Swisscom, Salt et Sunrise, ont tous installé la 5G via cette procédure simplifiée et pourraient donc voir de nombreux relais désormais contestés. Le journal germanophone parle, « dans le pire des cas », de milliers d’antennes concernées. Pour le moment, Swisscom se contente d’analyser la situation et reste en contact avec les autorités pour se conformer aux dispositions en vigueur.

Christian Grasser, directeur de l’Association des télécommunications (asut), estime que cet épilogue judiciaire «retardera encore considérablement la mise en place d’une couverture mobile adaptée aux besoins des clients et dotée d’une technologie efficace et moderne». Environ 5,5 millions de téléphones sont équipés pour la 5G en Suisse et 92% du territoire est couvert selon l’Office fédéral de la communication.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Résultats du 3 mars indépendants de l’argent dépensé
NEXT Oppo publie son livre blanc – Aujourd’hui le Maroc