Le PDG de Gazprom, Alexei Miller, est en Iran alors que Poutine se prépare à se rendre en Chine

Le PDG de Gazprom, Alexei Miller, est en Iran alors que Poutine se prépare à se rendre en Chine
Descriptive text here

Le PDG de Gazprom, Alexei Miller, est en visite de travail en Iran, a annoncé mercredi sa société dans un communiqué, alors que le président Vladimir Poutine se prépare à se rendre en Chine avec une délégation de haut niveau pour s’entretenir avec Xi Jinping.

Le premier vice-président iranien Mohammad Mokhber a rencontré Miller, qui a également rencontré le ministre iranien du Pétrole Javad Owji, a indiqué Gazprom.

«Une délégation de Gazprom, dirigée par le président du conseil d’administration Alexei Miller, est en visite de travail en République islamique d’Iran.

L’absence apparente de M. Miller, un proche allié de M. Poutine qui dirigeait Gazprom depuis 2001, du voyage en Chine n’a pas été expliquée par Gazprom.

Gazprom, la plus grande société gazière au monde, a été durement touchée par la perte d’une grande partie du marché gazier européen. Gazprom a enregistré une perte nette de 629 milliards de roubles (6,9 milliards de dollars) en 2023, sa première perte annuelle depuis plus de 20 ans, en raison du déclin des échanges de gaz avec l’Europe, qui était autrefois son principal marché de vente.

La Russie négocie depuis des années la construction du gazoduc Power of Siberia-2, qui transporterait 50 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an depuis la région de Yamal, dans le nord de la Russie, vers la Chine via la Mongolie.

Sa capacité serait presque aussi importante que celle du gazoduc Nord Stream 1, désormais inutilisé, qui passe sous la mer Baltique et qui a été endommagé par des explosions en 2022.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Chine présente un plan pour sauver son marché immobilier
NEXT Le Cœur du Hainaut mise sur la décarbonation pour accélérer son développement