La holding de détail attire des investisseurs institutionnels prestigieux

La holding de détail attire des investisseurs institutionnels prestigieux
La holding de détail attire des investisseurs institutionnels prestigieux

Nouvelle phase de développement pour Retail holding avec l’arrivée de trois nouveaux fonds d’investissement. Environ 24 % du capital de l’entreprise a changé de mains et deux fonds d’investissement ont vendu leurs participations.

Le holding de distribution entre dans une nouvelle phase de croissance et amorce une évolution significative de son développement à travers un remaniement important de son capital. Après sept années de collaboration fructueuse, les fonds d’investissement EuroMena et Growthgate, qui détenaient jusqu’ici 24% (respectivement 8% et 16%) du capital, ont cédé leurs parts. Ces participations sont désormais acquises par trois nouveaux entrants de premier plan : la Holding Financière de Participations et d’Investissements (FIPAR Holding), CDG Invest et la Société Financière Internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque Mondiale et principale institution financière. développement centré sur le secteur privé dans les pays émergents.

Ces trois sociétés apportent ensemble de nouveaux fonds et prennent des participations respectives de 12,03%, 3% et 7,05% dans le capital de la société.

“Il s’agit d’un pur cash-out, sans aucun cash-in dans l’entreprise”, selon Riad Aisaoui, directeur général de Retail Holding, qui indique que 24% du capital de cette dernière a changé de mains.

Avec Best Financial conservant 51 % et Sanam Holding 25 %, cette restructuration capitalise sur l’introduction de fonds institutionnels de premier plan, signalant une étape vers une plus grande institutionnalisation du capital de Retail Holding. Quant à la participation d’IFC, on sait que l’institution financière envisage d’investir 41 millions de dollars dans Retail holding et 15 millions dans la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI), filiale de la première, accompagnant ainsi l’expansion organique du groupe. .

“Ce projet, d’un coût total estimé à 56 millions de dollars, devrait renforcer significativement la présence du holding Retail tant au Maroc qu’en Côte d’Ivoire, favorisant sa croissance continue dans un secteur en constante évolution”, indique IFC au niveau de la description de son investissement.

A noter également que le groupe a manifesté son intérêt pour les services de conseil d’IFC, notamment pour augmenter le nombre de femmes employées dans les magasins, renforcer la décarbonation de ses opérations et améliorer les systèmes de gestion de sa chaîne d’approvisionnement. fournir.

Points de vue
L’objectif de cette réorganisation capitalistique est de renforcer la structure financière du holding Retail, facilitant ainsi la poursuite de ses ambitieux projets de développement. Les ambitions du groupe sont portées par une stratégie de développement structurée autour de trois axes principaux.

Le premier concerne la consolidation et l’expansion de marques déjà établies telles que LabelVie, Burger King, Kiabi et Virgin, visant à renforcer leur présence sur le marché marocain.

Le second concerne l’internationalisation de l’entreprise, avec un focus particulier sur la Côte d’Ivoire où Retail holding prévoit d’inaugurer entre 40 et 50 nouveaux magasins par an (130 actuellement). L’entreprise prévoit également d’étendre son réseau de distribution au Cameroun, au Sénégal et au Niger, consolidant ainsi sa présence en Afrique subsaharienne.

Le troisième axe stratégique porte sur la diversification des activités du Holding Retail à travers l’introduction de nouvelles marques dans les domaines de la boulangerie, de la cosmétique et du bricolage.

Ces nouveaux métiers, dont le lancement est prévu fin 2024 et tout au long de 2025, visent à conquérir de nouvelles parts de marché et à répondre à l’évolution des besoins des consommateurs.

Sanae Raqui / Inspirations ÉCO

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vie numérique | Je t’aime mon coeur. Avez-vous vu mon e-mail à ce sujet ? – .
NEXT Un ticket pour utiliser une application dans un service au volant McDonald’s