Fermentalg en avance sur son objectif de chiffre d’affaires record en 2024

Fermentalg en avance sur son objectif de chiffre d’affaires record en 2024
Fermentalg en avance sur son objectif de chiffre d’affaires record en 2024

Fermentalg, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 77% au premier trimestre après une année 2023 difficile, devrait connaître une accélération de sa croissance au deuxième trimestre. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui l’entreprise de cleantech, qui cultive des algues pour les transformer en compléments alimentaires, lors de l’ouverture du salon Vitafoods Europe, l’un des principaux événements mondiaux de l’industrie nutraceutique. Elle indique qu’elle est “bien en avance” sur son objectif annuel de 10 millions d’euros, ce qui constituera un record.

Ses facturations se sont élevées à 2,7 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année, selon le point d’activité présenté début avril, un niveau déjà supérieur aux ventes réalisées au cours du premier semestre 2023 (2,43 millions d’euros, à comparer à à 5,24 millions en 2022). « Sur la base des commandes et contrats à livrer et facturés d’ici fin juin 2024, Fermentalg anticipe un chiffre d’affaires supérieur à celui du premier trimestre 2024 », indique la direction dans un communiqué, ce qui signifie que ses ventes semestrielles seront supérieures à celles de 2022.

Le producteur d’huiles très riches en oméga-3 vegan, utilisées pour la production de compléments alimentaires, de superaliments et de colorant bleu naturel, a connu une année 2023 très compliquée. Son chiffre d’affaires a chuté de 47% l’an dernier en raison de l’inflation, après une croissance annuelle moyenne. de plus de 150 % au cours des six années précédentes, portée par l’engouement pour les protéines non animales. Cette jeune cleantech, prise dans des conditions macroéconomiques difficiles, n’aura pas eu le temps d’atteindre la rentabilité.

L’entreprise libournaise a annoncé en début d’année qu’elle prévoyait un doublement de son chiffre d’affaires en 2024.

Une gamme étendue aux femmes enceintes et aux jeunes enfants

Ses algues, transformées en huiles très riches en oméga-3 vegan, sont commercialisées sous la marque DHA Origins (huile, poudre et gélules) comme compléments alimentaires. Ils peuvent également être utilisés comme superaliments pour les sportifs et les seniors (Kalvea) ou comme colorant bleu naturel (Blue Origins) pour des bonbons ou des boissons énergisantes.

Pierre Josselin, le nouveau directeur général arrivé à la tête des cleantech en juin, entend servir de nouveaux clients et marchés grâce aux souches existantes, notamment dans le domaine du lait infantile, segment pour lequel l’entreprise dispose d’autorisations de mise sur le marché. marché en Europe et aux États-Unis.

Fermentalg annonce aujourd’hui qu’elle se concentrera, lors du salon Vitafoods Europe 2024, sur les segments de la femme enceinte et du développement du jeune enfant. L’entreprise « propose une gamme DHA Origins capitalisant sur sa position unique de seule entreprise autorisée par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments à proposer un apport quotidien de 1 g de DHA/jour et seule entreprise productrice au sein de l’Union Européenne », se souvient-elle. L’acide docosahexaénoïque (DHA) est un acide gras polyinsaturé de la famille des oméga-3. « Cette offre peut également être complétée en associant le DHA à l’ARA (oméga-6) pour répondre globalement à la demande en acides gras essentiels dans les formulations infantiles, dans le cadre d’un partenariat d’approvisionnement. »

25 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2026

HuvePharma, spécialiste de l’alimentation animale et humaine avec qui Fermentalg a noué un partenariat en décembre, produit désormais dans ses fermenteurs des algues pour les cleantech. « Les deux partenaires ont créé le seul producteur d’algues oméga-3 de l’Union européenne capable de répondre à tous les segments de marché et qui se veut ainsi une alternative viable à la production américaine et chinoise. […] Cette alliance répond également aux attentes des grands clients industriels pour qui produire dans l’Union européenne réduit les risques géopolitiques d’approvisionnement, mais répond également à leurs exigences croissantes en matière de durabilité, notamment en termes d’empreinte carbone où HuvePharma vise la neutralité d’ici 2030. »

80 % de la population mondiale ne dispose pas de l’apport en oméga-3 recommandé par l’Organisation mondiale de la santé et les ressources marines qui fournissent traditionnellement ces acides gras sont de plus en plus menacées par le changement climatique et la pêche industrielle intensive, explique Fermentalg, qui vise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros d’ici 2026, bien supérieur à celui de 7,6 millions réalisé en 2022. Son titre bondit aujourd’hui de plus de 30%, à 0,672 euro (+115% depuis le début de l’année).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Activité mixte et attentiste, selon l’IEDOM
NEXT Un géant de l’automobile passera à un volant rectangulaire à partir de 2026