Pourquoi les bandes magnétiques doivent disparaître des cartes bancaires

Pourquoi les bandes magnétiques doivent disparaître des cartes bancaires
Pourquoi les bandes magnétiques doivent disparaître des cartes bancaires

La bande magnétique d’une carte de débit ou de crédit est une porte ouverte aux arnaques.

Beaucoup de gens l’ignorent, mais le piratage d’un compte bancaire ou d’une carte est souvent lié à deux éléments : le code de sécurité, qui permet de valider une transaction, et la piste magnétique, qui permet de copier une carte. Une technique bien connue des fraudeurs appelée « skimming ».

En pratique, un consommateur qui tente de retirer de l’argent à un distributeur automatique peut être victime d’une arnaque. Les fraudeurs positionnent un lecteur de mémoire sur un distributeur bancaire et copient les données stockées dans la piste magnétique de la carte du client pour ensuite reproduire cette carte.

Bien que les bandes magnétiques représentent le principal risque de piratage de cartes, les banques belges continuent de proposer des cartes de ce type à leurs clients. Cependant, la technologie existe pour s’en passer. Apple a été l’un des premiers acteurs du marché à proposer des cartes sans bande magnétique.

« On n’y trouve que le prénom et le nom de la personne. C’est une sécurité supplémentaire car il n’y a pas de numéro de carte, et il est donc impossible de la pirater pour l’utiliser en ligne.» nous expliquait il y a quelques mois un porte-parole de Mastercard.

Assez paradoxalement, en Belgique aujourd’hui, le smartphone est un moyen de paiement plus sécurisé que la carte bancaire, car il présente des barrières pour accéder à ces informations, notamment biométriques.

Pour éviter les escroqueries par écrémage, vous devez suivre ces conseils.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne manquer aucune actualité, tests et bons plans.

Recevez nos dernières actualités directement sur votre WhatsApp en vous abonnant à notre chaîne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Douze personnes blessées après des turbulences sur le vol de Qatar Airways
NEXT Impact de Smile Train en 25 ans, 2,5 milliards de dollars de bénéfices