Des projets dans l’industrie et la finance annoncés avant le sommet Choose France – 12/05/2024 à 11h35 – .

Des projets dans l’industrie et la finance annoncés avant le sommet Choose France – 12/05/2024 à 11h35 – .
Des projets dans l’industrie et la finance annoncés avant le sommet Choose France – 12/05/2024 à 11h35 – .

Le logo de la société financière Morgan Stanley au siège mondial de l’entreprise à New York

Morgan Stanley, First Abu Dhabi Bank et Zenith Bank of Nigeria vont ouvrir de nouvelles agences à Paris, synonyme de création d’emplois, a annoncé le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Ces annonces, qui s’ajoutent aux investissements dans le secteur industriel, interviennent à la veille du sommet annuel Choose France qui doit réunir lundi quelque 180 chefs d’entreprise étrangers au château de Versailles, en présence du président Emmanuel Macron. .

Les facilités bancaires vantées par Bruno Le Maire sont en mesure d’aider Paris à asseoir sa réputation de place financière de premier plan au sein de l’Union européenne.

L’enquête Z/Yen sur les centres financiers mondiaux, publiée en mars, désigne New York comme le premier centre financier de la planète, suivi de Londres en deuxième position. Cela place la ville allemande de Francfort devant Paris.

“Le fait que les Emirats Arabes Unis et le Nigeria implantent leurs institutions financières à Paris est un excellent signe de l’attractivité financière de Paris et de notre capacité à être la plus grande place financière d’Europe”, a déclaré Bruno Le Maire devant les journalistes.

L’inauguration lundi du campus européen Morgan Stanley dans le 8e arrondissement de la capitale française devrait, selon lui, créer une centaine d’emplois.

Sur le plan industriel, le patron de Bercy a annoncé plusieurs projets dont celui du groupe KL1, basé en Suisse, consistant à construire une usine de raffinage de nickel dans les villes de Blanquefort et Parempuyre, en Nouvelle-Aquitaine.

Baptisé « Electro Mobility Materials Europe », l’investissement de 300 millions d’euros devrait créer 200 emplois avec un démarrage de l’activité prévu pour 2027.

PROJETS D’USINE EN NOUVELLE-AQUITAINE

La start-up Lilium, basée en Allemagne, prévoit d’implanter en France une usine d’assemblage d’avions électriques à décollage vertical ainsi qu’une deuxième structure spécialisée dans le reconditionnement de batteries.

L’investissement total est estimé à 400 millions d’euros avec 850 emplois à la clé selon Bercy, qui évoque plusieurs sites identifiés, « notamment en Nouvelle-Aquitaine ».

Dans le cadre de Choose France, Bruno Le Maire rencontrera lundi des hauts dirigeants tels que Jamie Dimon, PDG de JP Morgan, David Solomon, PDG de Goldman Sachs, Ted Pick, PDG de Morgan Stanley, et le patron de Bank of America, Brian Moynihan.

Une interview est également prévue avec Christophe Fouquet, le patron français du fabricant néerlandais de semi-conducteurs ASML.

Choisir la France intervient alors que la deuxième économie de la zone euro entend rester dynamique après une croissance de 0,2%, supérieure aux prévisions, enregistrée au premier trimestre.

Pour Bruno Le Maire, la France et l’Union européenne doivent redoubler d’efforts pour contrer la concurrence étrangère, notamment chinoise et américaine, et investir dans des domaines comme les énergies renouvelables et l’intelligence artificielle.

Un message que le ministre français compte délivrer à Bruxelles cette semaine.

Baptisée en cette année olympique « La France, terre de champions », l’édition 2024 de Choose France débutera lundi par un déjeuner en présence du Premier ministre, Gabriel Attal, et du commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton.

Parmi les 180 chefs d’entreprise étrangers invités, un tiers sont nouveaux et la moitié viennent de pays hors Union européenne, selon l’Elysée. Une soixantaine de patrons français seront également présents.

“La France reste pour la cinquième année consécutive le pays le plus attractif d’Europe et accueille des investissements extrêmement importants, y compris dans un contexte de ralentissement macroéconomique généralisé”, s’est félicitée la présidence de la République.

L’année dernière, l’Elysée a annoncé un chiffre record de 13 milliards d’euros d’investissements « qui ont vocation à être déployés dans la durée », a précisé un conseiller de l’Elysée.

(Reportage Sudip Kar-Gupta et Elizabeth Pineau, édité par Camille Raynaud)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Hublot Unico Experience, une immersion dans le luxe numérique
NEXT Planète économique | Adieu voiture électrique bon marché ! – .