un marché à l’arrêt

un marché à l’arrêt
Descriptive text here

Mauvaise période pour l’immobilier ! ” Les transactions en immobilier de bureaux se sont élevées l’an dernier à moins de 14 milliards d’euros sur le marché français contre une moyenne d’environ 30 milliards les années précédentes, note Nicolas Kert, co-fondateur de Remake. Au premier trimestre, on n’a comptabilisé que 1,7 milliard d’euros de transactions, le marché immobilier est complètement à l’arrêt. » Cette évolution est liée à plusieurs facteurs. Premièrement, la consommation des espaces de bureau connaît une transformation complète depuis la crise sanitaire et le développement du télétravail qui en a résulté. Le 13 juillet 2023, McKinsey publiait une étude sur neuf métropoles aux Etats-Unis, en Asie et en Europe dont Paris, et estimait que la baisse globale de la valeur des bureaux dans ces zones d’ici 2030 serait de l’ordre de 800 milliards de dollars ! Selon le consultant, la réduction de la fréquentation des bureaux selon le jour de la semaine se situe dans une fourchette de 30 à 40 %, le taux d’occupation étant le plus élevé entre le mardi et le jeudi. Il semble que certaines entreprises, notamment aux États-Unis et dans le secteur des nouvelles technologies, prônent un retour aux bureaux, mais les spécialistes estiment que ces derniers doivent être transformés.

« Les investisseurs institutionnels français continuent de privilégier les implantations parisiennes dans le quartier central des affaires (CBD) car très liquides »

Une réduction de la prime de risque

Les évolutions sociologiques sont cependant loin d’expliquer la récente cessation des transactions. ” Le marché immobilier est essentiellement tiré par deux facteurs : les données macroéconomiques et le niveau…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Groupe Juste pour rire récupère plus de 60 % de l’argent qui lui a été volé
NEXT Lidl lance un banc de jardin confortable et résistant aux intempéries