La SEC sanctionne les faillites systématiques d’un cabinet d’audit

La SEC sanctionne les faillites systématiques d’un cabinet d’audit
Descriptive text here

Pour mettre fin à ces accusations, la firme a accepté de payer une amende de 12 millions de dollars américains (US$M), et de 2 millions US$ pour Ben Borgers lui-même. Ils ont également tous deux accepté une suspension permanente de leur droit de comparaître devant la SEC en tant qu’expert-comptable, avec effet immédiat.

“Ben Borgers et son cabinet d’audit, BF Borgers, sont responsables de l’une des plus grandes débâcles des gardiens de nos marchés financiers”, rapporte Gurbir Grewal, directeur de la division Enforcement de la SEC, dans un communiqué.

“En raison de leur comportement frauduleux, ils ont non seulement mis les investisseurs et les marchés en danger en obligeant les entreprises publiques à intégrer des audits et des examens non conformes dans plus de 1 500 documents déposés auprès de la Commission, mais ils ont également miné la confiance dans nos marchés”, souligne-t-il. .

La SEC a constaté, entre autres choses, que Ben Borgers n’avait pas supervisé et examiné de manière adéquate le travail de ses équipes d’audit, qu’il n’avait pas préparé et conservé correctement les documents d’audit et que son personnel avait copié les documents des examens précédents en les faisant passer pour des documents d’audit. de nouveaux résultats.

«En conséquence, les documents de travail de BF Borgers documentaient faussement des examens qui n’avaient pas été effectués», résume la SEC.

Ben Borgers et la société ont accepté l’ordonnance de la SEC sans admettre ni nier les conclusions du régulateur.

Dans un communiqué, la SEC a appelé les émetteurs ayant engagé BF Borgers à auditer leurs états financiers afin de s’assurer qu’ils respectent leurs propres obligations réglementaires en matière d’information et de reporting, à la lumière des conclusions de l’autorité de régulation.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les émissions d’obligations vertes rebondissent au premier trimestre
NEXT Le réseau mobile Swisscom dès 9,95 francs par mois ! – .