Le chinois Zhejiang Hailiang investira 288 millions de dollars dans l’industrie du cuivre au Maroc

Le chinois Zhejiang Hailiang investira 288 millions de dollars dans l’industrie du cuivre au Maroc
Le chinois Zhejiang Hailiang investira 288 millions de dollars dans l’industrie du cuivre au Maroc

(Agence Ecofin) – La future usine de matériaux en cuivre devrait permettre au groupe de contourner les tensions géopolitiques entre Pékin et les pays occidentaux pour mieux servir ses clients en Europe, en Amérique, au Moyen-Orient et en Afrique.

Le groupe chinois Zhejiang Hailiang a annoncé, mardi 7 mai 2024, son intention de construire une usine spécialisée dans la production de matériaux en cuivre, notamment de tôles pour batteries électriques au lithium, au Maroc pour un montant de 288 millions de dollars.

Cet important producteur de tubes et barres de cuivre a précisé, dans un document déposé à la Bourse de Shenzhen, que la future usine vise à mieux servir ses clients en Europe, en Amérique, au Moyen-Orient et en Afrique, car les tensions géopolitiques font peser des risques considérables sur le commerce. et les chaînes d’approvisionnement.

Le Zhejiang Hailiang a accru ses implantations industrielles à l’étranger ces dernières années, en raison de la baisse des marges sur son marché intérieur et des restrictions accrues imposées sur les produits chinois par de nombreux pays occidentaux.

En 2023, le groupe a annoncé la construction d’une usine de feuilles de cuivre pour batteries au lithium d’une capacité de 50 000 tonnes en Indonésie. Elle possède également des sites industriels aux États-Unis, en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, au Vietnam et en Thaïlande.

La nouvelle infrastructure devrait produire 50 000 tonnes d’alliages, 35 000 tonnes de tubes, 40 000 tonnes de barres et 25 000 tonnes de tôles par an. Sa construction devrait s’étaler sur une période de 36 mois.

Le Maroc a conclu des accords de libre-échange avec de nombreux pays occidentaux, dont les Etats-Unis, l’Union européenne, ce qui lui permet d’accéder plus facilement à ces marchés, a indiqué M. Hailiang, indiquant que le projet bénéficiera également de faibles coûts de matières premières grâce au grands gisements de cuivre disponibles en Afrique.

A lire aussi :

25/03/2024 – Maroc : l’entreprise chinoise Hunan Zhongke Shinzoom envisage d’investir 500 millions de dollars dans une usine d’anodes pour batteries

26/01/2024 – Le chinois Aeolon construit une usine de fabrication de pales d’éoliennes d’une valeur de 245 millions de dollars au Maroc

01/09/2024 – Maroc : le groupe chinois BTR New Material va investir 497 millions de dollars dans une usine de cathodes pour batteries électriques

20/09/2023 – Maroc : un fabricant chinois de composants de batteries électriques va investir 2 milliards de dollars en association avec Al Mada

01/06/2023 – Maroc : la société chinoise Gotion High Tech va investir 6,3 milliards de dollars dans une méga-usine de batteries électriques

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Banque mondiale recrute pour ces 02 postes (25 mai 2024)
NEXT La Banque mondiale recrute pour ces 02 postes (25 mai 2024)