Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique

Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique
Descriptive text here

Lion Électrique a dévoilé des résultats financiers trimestriels inférieurs aux prévisions des analystes au premier trimestre. (Photo : avec l’aimable autorisation)

Que faire des actions d’Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire évoluer les prix prochainement. Remarque : l’auteur peut avoir une opinion complètement différente de celle exprimée par les analystes.

Agnico Eagle (AEM, 65,04 $ US, 90,44 $) : les analystes de RBC Marchés des Capitaux demeurent prudents

Les analystes de RBV Marchés des Capitaux ont tenu une séance de questions et réponses avec Jamie Porter et Dominique Girard, respectivement chef des finances et directeur des opérations pour le Québec, le Nunavut et l’Europe de la société minière Agnico Eagle.

Ce dernier a affirmé que les priorités d’allocation de capital de la société reposent sur un prix de l’or de 1 800 $ US l’once. À ce prix, les activités d’Agnico Eagle atteindraient le seuil de rentabilité, y compris le développement de projets et le financement de dividendes.

« Selon la direction, chaque augmentation de 100 $ US par once se traduira par une augmentation des flux de trésorerie disponibles d’environ 250 millions de dollars américains après impôts », explique l’analyste Josh Wolfson. (le prix de l’once d’or pour livraison en juin est actuellement de 2 326 $ US l’once)

La priorité d’Agnico Eagle du côté de l’exploration est la publication de l’étude préliminaire du projet minier Détour Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui devrait arriver d’ici la fin du deuxième trimestre.

L’entreprise avance également les travaux sur le projet ontarien Upper Beaver, qui contient de l’or et du cuivre, et jongle entre l’idée de le développer comme site autonome ou de transporter le minerai par camion jusqu’au site LaRonde, en Abitibi-Témiscamingue, une marche d’environ 130 kilomètres.

Au cours des prochaines années, la mine Canadian Malartic (21 % de la valeur liquidative de l’entreprise) passera d’un site à ciel ouvert à une mine souterraine qui utilisera le tiers de la capacité de son usine de traitement, soit 60 000 tonnes par jour. . Les réserves souterraines contiendraient toutefois des teneurs en or trois fois supérieures à celles de la partie à ciel ouvert, ce qui assurerait la stabilité de la production aurifère sur le site.

L’analyste de RBC maintient sa recommandation de « surperformance » sur le titre d’Agnico Eagle, mais curieusement avec un objectif de cours sur un an de 60 $ US, ce qui est inférieur à sa valeur actuelle. Selon un scénario optimiste, il concède toutefois que le titre pourrait atteindre 92 dollars américains d’ici un an si le prix de l’once d’or parvient à se maintenir au-dessus de 2 250 dollars américains l’once à long terme. À l’inverse, si le prix de l’or baisse à long terme jusqu’à 1 700 $ US l’once, la valeur du titre pourrait chuter jusqu’à 27 $ US.

Pet Valu Holdings (30,94$) : ​​un titre moins attractif à sa valorisation actuelle

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment bénéficier du chèque énergie : Guide complet
NEXT Le groupe Casino, en proie à de graves difficultés financières, a vendu 121 magasins à Auchan, Les Mousquetaires et Carrefour