Un Boeing 787 effectue un atterrissage d’urgence à Iqaluit

Un Boeing 787 effectue un atterrissage d’urgence à Iqaluit
Un Boeing 787 effectue un atterrissage d’urgence à Iqaluit

Air France a indiqué dans un communiqué qu’un Boeing 787 avait dû dévier de sa trajectoire pour atterrir dans la capitale du Nunavut peu avant midi mardi. Quelque 260 passagers se trouvaient à bord de l’avion, outre trois pilotes et neuf membres d’équipage.

La compagnie aérienne a indiqué que des contrôles techniques étaient en cours sur l’avion. Aucune information n’a été donnée sur l’origine de l’odeur.

Un autre avion d’Air France devait se rendre à Iqaluit en provenance de Montréal pour récupérer les passagers et les emmener à New York, où ils pourront prendre un autre vol vers Seattle.

“Air France regrette les désagréments occasionnés par cette situation et réitère que la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité absolue”, a indiqué la compagnie française.

Un porte-parole du gouvernement du Nunavut a déclaré qu’aucun dommage ni blessure n’avait été signalé. Weichien Chan a déclaré dans un e-mail que l’organisation régissant l’aéroport travaillait avec Air France pour fournir de l’aide.

L’aéroport d’Iqaluit est situé à proximité de la ville et ne possède qu’une seule piste pavée.

Il est inclus dans les plans de vol comme aéroport de déroutement pour de nombreuses compagnies aériennes et opérateurs privés qui voyagent sur des routes polaires entre l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe, a déclaré Weichien Chan.

Des déroutements pour raisons techniques ou médicales y ont lieu environ une fois tous les deux ou trois mois, selon le gouvernement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « J’ai bouclé ma ceinture de sécurité et soudain l’avion est tombé »
NEXT Migros décide d’abandonner le Nutri-Score, jugé trop cher – rts.ch