les gagnants et les perdants du 6 mai

les gagnants et les perdants du 6 mai
Descriptive text here

(Illustration : Camille Charbonneau)

Toronto — Le principal indice boursier canadien a gagné plus de 300 points lundi dans le cadre d’une reprise généralisée. Les marchés américains étaient également en hausse.

La semaine devrait être beaucoup plus calme que la précédente, marquée par une décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d’intérêt et par la publication d’un rapport sur l’emploi aux Etats-Unis plus faible que prévu.

A lire aussi – David’s Tea annonce un exercice 2023 difficile

La Fed a maintenu son taux de référence stable la semaine dernière, mais a indiqué qu’elle prévoyait un certain assouplissement.

C’était plus optimiste que ce à quoi le marché s’attendait, déclare Rose Devli, gestionnaire de portefeuille chez 1832 Asset Management.

Les marchés américains se sont redressés vendredi après que le rapport sur l’emploi ait été meilleur que prévu.

La question pour les investisseurs est désormais de savoir si les données économiques continueront de ralentir suffisamment pour justifier une baisse des taux, mais pas trop rapidement, explique Mme Devli.

« C’est l’énigme de savoir si nous sommes dans une stagflation ? Sommes-nous dans une véritable récession, ou que voyons-nous ici ? elle dit. Le mois de mai devrait donc être intéressant.

Les marchés sont en mode attentisme, explique Mme Devli. Les attentes de baisses de taux ont été considérablement réduites depuis le début de l’année.

La semaine dernière, le président de la Fed, Jerome Powell, a souligné que l’inflation s’avérait tenace et que la banque centrale avait besoin d’être davantage convaincue qu’elle était sur la bonne voie avant de pouvoir réduire l’inflation. taux d’intérêt.

Au Canada, quant à lui, les données économiques soutiennent une baisse en juin, note Mme Devli.

Alors que la saison des résultats américains touche à sa fin, les rapports sont globalement plutôt bons, même s’il existe certains signes de ralentissement économique, souligne Mme Devli.

La plupart des sociétés du S&P 500 ont déjà publié leurs résultats du premier trimestre, et plus des trois quarts d’entre elles ont dépassé les attentes en matière de bénéfices, selon FactSet.

Les grands noms attendus cette semaine incluent Walt Disney et Uber Technologies.

– Avec Associated Press

Rosa Saba, La Presse Canadienne

Voici les gagnants et les perdants du 6 mai 2024 :

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($CAN) Changement (%)
Gagnants
Systèmes de carburant de Westport (WPRT) 8.19 0,91 12h50
McCoy Global (MCB) 2.17 0,22 11 282
Endeavour Argent (EDR) 3,91 0,30 8.31
Perdants

Nova Cannabis (NOVC)

1,33

-0,09

-6.338
Billet de banque Pollard (PBL) 32,93 -2.12 -6 049
iFabric (IFA) 1.19 -0,07 -5 556

Seuls les titres valant plus de 1$ sont pris en compte dans le classement Gagnant/Perdant.

Abonnez-vous à notre newsletter thématique pour un contenu qui répond à votre réalité :

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les actualités pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Delphine Traoré et Robert Dommisse placent leurs hommes
NEXT Plus d’un Canadien sur deux n’investit pas son argent, selon un sondage