Les perturbations de Maersk-Mer Rouge continuent d’affecter la capacité de transport

Les perturbations de Maersk-Mer Rouge continuent d’affecter la capacité de transport
Les perturbations de Maersk-Mer Rouge continuent d’affecter la capacité de transport

Depuis décembre, les attaques des Houthis en mer Rouge ont contraint Maersk et d’autres compagnies maritimes à détourner leurs navires vers le Cap de Bonne-Espérance. Les temps de trajet plus longs font grimper les tarifs de fret.

“La zone à risque s’est élargie et les attaques s’étendent à l’étranger”, a déclaré Maersk dans un communiqué adressé lundi à ses clients.

“Cette situation a obligé nos navires à prolonger leur voyage, ce qui entraîne actuellement des retards et des coûts supplémentaires pour acheminer votre marchandise à destination”, a ajouté la compagnie.

La semaine dernière, l’entreprise danoise, considérée comme un baromètre du commerce mondial, estimait que les perturbations des transports maritimes causées par les attaques sur la mer Rouge allaient probablement durer au moins jusqu’à la fin de l’année.

Ces perturbations ont entraîné des goulots d’étranglement et des regroupements de navires, c’est-à-dire l’arrivée simultanée de plusieurs navires au port, ainsi que des pénuries d’équipements et de capacités de transport.

“Nous faisons tout ce que nous pouvons pour améliorer la fiabilité, notamment en naviguant plus rapidement et en augmentant la capacité”, a déclaré Maersk, ajoutant avoir loué plus de 125 000 conteneurs supplémentaires.

(Écrit par Louise Breusch Rasmussen, version française Alban Kacher, édité par Kate Entringer)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le groupe d’assurances Indexia (anciennement Sfam) placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce
NEXT Adnoc acquiert 10% de Rovuma après le retrait de Galp