Apple affiche d’excellents résultats, malgré les inquiétudes sur la demande chinoise

Apple affiche d’excellents résultats, malgré les inquiétudes sur la demande chinoise
Descriptive text here

Jeudi 2 mai, Apple a publié ses résultats trimestriels. Au cours du dernier trimestre, Apple a dépassé les attentes de Wall Street, les inquiétudes concernant la demande chinoise, qui ont fait baisser les actions de la société pendant la majeure partie des six derniers mois, se sont révélées plus faibles que prévu.

Article de Derek Saul pour Forbes US – traduit par Flora Lucas

Ce que vous devez vous rappeler

Apple a dépassé de peu les prévisions de Wall Street pour son deuxième trimestre fiscal terminé le 30 mars, avec un bénéfice par action de 1,53 $ (contre 1,51 $ prévu par Wall Street) et un chiffre d’affaires de 90,8 milliards $ (contre 90,4 milliards $ selon les prévisions de Wall Street).

Au deuxième trimestre, les ventes d’Apple ont été inférieures de 4 % à celles de la même période de 2023 et de 7 % à celles de 2022. La baisse des revenus sur le marché de la Grande Chine (8 %) par rapport à l’année dernière a contribué de manière significative à cet effondrement, mais les 16,4 milliards de dollars de ventes de la région au cours du dernier trimestre ont brisé les prévisions (15,3 milliards de dollars).

Apple a notamment annoncé vouloir racheter pour 110 milliards de dollars d’actions, ce qui représente le plus gros effort de rachat de son histoire, afin d’inverser la dilution et d’augmenter la valeur de ses actions. De plus, la société a augmenté son dividende trimestriel à 0,25 $ par action.

Apple a déclaré 46 milliards de dollars de revenus provenant des ventes d’iPhone (contre 46 milliards de dollars selon les prévisions de Wall Street) et 23,9 milliards de dollars de revenus provenant des services (contre 23,1 milliards de dollars selon les prévisions de Wall Street). prévisions de Wall Street), son unité comprenant les transactions et réparations sur l’App Store étant connue pour ses marges bénéficiaires élevées.

L’action Apple a bondi de 5% suite à la publication des résultats trimestriels.


23,6 milliards de dollars

C’est le montant du bénéfice net d’Apple au dernier trimestre. Apple est de loin la société multinationale américaine la plus rentable, avec un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements de près de 10 milliards de dollars supérieur à celui de Microsoft, la deuxième société la plus rentable du S&P 500, au cours des périodes de référence les plus récentes.


Contexte

Les bénéfices mondiaux d’Apple sont élevés par rapport à ceux des sociétés concurrentes, mais la multinationale américaine s’en sort bien moins bien que beaucoup d’autres sur le marché boursier, avec un cours de ses actions en baisse de 7 % depuis le début de l’année, ce qui est bien en deçà du gain de 7 % du secteur technologique. Composite Nasdaq. Cette baisse survient alors que les investisseurs s’inquiètent des résultats négatifs et de la croissance des ventes d’Apple, largement imputables à la baisse de la demande d’iPhone, notamment en Chine, et à l’écart perçu d’Apple en termes d’intelligence artificielle par rapport à ses pairs Alphabet, Microsoft et Nvidia, qui valent 2 000 milliards. dollars et dont les résultats portent déjà les fruits de l’essor de l’IA générative. La perte de 7 % de l’action Apple entre février et mai reflète les inquiétudes des investisseurs, les actions de Microsoft et d’Alphabet, la société mère de Google, ayant augmenté respectivement de 3 % et 11 %. % entre leurs résultats respectifs du premier et du deuxième trimestre, et que l’action Nvidia est en hausse de 9% depuis les résultats de février. Apple fait partie d’une série de multinationales américaines, comme Tesla et Starbucks, dont les performances se sont effondrées ces derniers trimestres en raison de la baisse de la demande en Chine, qui représentait 19 % de toutes les ventes. L’activité d’Apple au cours de son dernier exercice. Ce trimestre a également été marqué par plusieurs problèmes rares pour Apple : l’annulation de son projet automobile vieux d’une décennie et les débuts décevants de son casque de réalité mixte Vision Pro.

Surveiller

Quelles mises à jour concrètes sur les projets d’Apple en matière d’IA générative, sur lesquels le PDG Tim Cook a déclaré attendre des informations supplémentaires en 2024 ? La plupart des analystes s’attendent à une annonce au cours de la Conférence mondiale des développeurs L’événement annuel d’Apple qui débute le 10 juin, et Erik Woodring de Morgan Stanley prédit qu’il prendra probablement la forme d’un logiciel pour les appareils Apple.


A lire aussi : RÉSULTATS FINANCIERS | Apple toujours en baisse malgré un rebond des ventes d’iPhone

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les actions sud-coréennes gagnent plus de 1% grâce à la hausse des valeurs automobiles et bancaires
NEXT Deux commerces contraints de fermer pendant un mois en raison de risques de chute de planteurs