Une entreprise belge offre une prime à l’embauche de 10 000 € à ses développeurs

Une entreprise belge offre une prime à l’embauche de 10 000 € à ses développeurs
Une entreprise belge offre une prime à l’embauche de 10 000 € à ses développeurs

Etes-vous intéressé par une prime de 10 000 € à la signature de votre contrat ? C’est l’offre folle proposée par le patron d’Odoo à ses potentiels nouveaux développeurs. Mais pour l’obtenir, il faut savoir écrire du code…

Recrutez des développeurs de qualité et gardez-les au sein de l’entreprise. C’est le crédo de Fabien Pinckaers, fondateur d’Odoo en 2005. Odoo est un logiciel open Source qu’il a développé il y a près de 20 ans et qui s’adresse aux petites et moyennes entreprises en leur proposant une suite de logiciels de comptabilité, RH, etc. Mais pour recruter des développeurs, M. Pinckaers a trouvé une astuce pour le moins déroutante.

A la signature de leur contrat, les développeurs qui rejoignent Odoo se voient offrir une prime de 10 000 €, sans conditions. « On leur donne 10 000 € à la signature du contrat le premier jour et cela reste acquis même si la personne part au bout d’un mois »confie Fabien Pinckaers à nos confrères de -.

Il faut dire que les entreprises qui fonctionnent ainsi se comptent sur les doigts d’une main. Mais si Fabien Pinckaers propose ce genre de bonus, c’est pour s’assurer de travailler avec les meilleurs développeurs de Belgique. «Il manque tellement de choses»ajoute-t-il, avant de préciser qu’il a confiance dans les capacités de son entreprise à retenir les développeurs après la signature de leur contrat.

Odoo emploie 4 000 salariés dans le monde, sa valeur est estimée à 4 milliards et vise à s’étendre à d’autres pays, avec l’Inde en tête.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne manquer aucune actualité, tests et bons plans.

Recevez nos dernières actualités directement sur votre WhatsApp en vous abonnant à notre chaîne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Agence de l’énergie atomique met en garde contre « le vol de matières nucléaires » et les « bombes sales »
NEXT Coopération AMDIE-CDG en faveur du développement économique et social du Maroc