tout savoir sur le nouveau drive paysan « Le Déclic paysan »

tout savoir sur le nouveau drive paysan « Le Déclic paysan »
tout savoir sur le nouveau drive paysan « Le Déclic paysan »

Cliquez, commandez, récupérez votre panier. C’est le slogan de Déclic paysan, la plateforme « click and collect » portée par un collectif d’agriculteurs du Grand Châtellerault.

Après un an de maturation du projet, les premières commandes ouvrent mardi 7 mai 2024. On vous explique tout.

Qui mène le projet ?

Cette action paysanne est soutenue par huit agriculteurs du Châtelleraudais, réunis au sein d’une association, Le Déclic paysan. A ce noyau dur s’ajoutent sept « contributeurs », agriculteurs ou artisans locaux qui, sans participer à l’organisation de la collecte, proposent chaque semaine leurs produits sur la plateforme.

Au total donc, le Déclic paysan regroupe 15 producteurs locaux. « Ce nombre peut évoluer en fonction des nouvelles demandes et des besoins des consommateurs.résume Jean-Luc Baudet, maraîcher à Archigny et porte-parole du groupe. Le but est à la fois d’avoir un maximum de produits référencés et d’éviter les effets de concurrence entre producteurs. »

Produits locaux et de saison

Ainsi, par exemple, pour les légumes : « Nous nous sommes limités à deux maraîchers. Mais si on voit que la demande est plus élevée, on ouvrira à un tiers, etc. »

Quels produits ?

La gamme de produits est large : fruits et légumes, viandes, fromages et produits laitiers, boulangerie, pâtes, champignons, miel, épicerie, huile, bocaux, boissons… Elle continuera de s’étoffer. “Nous sommes en contact avec un producteur de vin, un autre avec de la bière”, précise Jean-Luc Baudet.

« Bio ou pas »les produits référencés sur le Déclic paysan sont « issu de pratiques paysannes, économes, autonomes, respectueux de l’environnement et de la saisonnalité ». Et ils le sont donc « fabriqué (ou transformé) localement ». Ce est-à-dire « dans un rayon de trente kilomètres autour de Châtellerault, jusqu’à 70 km pour les denrées alimentaires qui ne sont pas disponibles dans le périmètre initial ». « Nous n’acceptons aucun revendeur. »

Comment ça fonctionne ?

Le Déclic paysan fonctionne comme n’importe quelle plateforme « drive ». Le client a accès, sur déclicpaysan.fr, à tous les produits, leur provenance, leur prix, les quantités disponibles, etc.

Une fois leur compte créé, ils peuvent, chaque semaine (sans engagement), créer leur panier et choisir leur point de retrait. Le paiement sécurisé s’effectue par carte bancaire.

Les commandes sont prises du mardi au lundi suivant, pour un retrait du panier entre le jeudi et le samedi suivant (selon le point de retrait choisi par le client). « Les préparations sont faites au dernier moment afin de garantir au consommateur la fraîcheur des produits »explique le groupe.

Quels points de collecte ?

Dix points de dépôt sont recensés dans la ville, proposant chacun un à deux créneaux de retrait hebdomadaires.

Deux d’entre eux sont situés à Châtellerault (La Station le jeudi de 18h à 19h et l’élevage des Trois-Cheminées le vendredi soir et samedi matin). Les autres sont implantés à Berthegon, Saint-Gervais, Scorbé-Clairvaux, Naintré, Senillé-Saint-Sauveur, Vouneuil-sur-Vienne, La Roche-Posay (1).

Quel modèle économique ?

Le Déclic paysan a embauché une personne pour gérer la plateforme, la communication, etc.

Pour couvrir ses dépenses, il prend un ” petit “ commission dont le montant est laissé à la discrétion de la plateforme. « Nous avons des prix de vente abordables pour tout le monde »garantit le porte-parole.

Pour ce projet, l’association a reçu une aide de la Région Nouvelle-Aquitaine (5 400 €) et une autre du Département (1 800 €). Elle a également récolté 4 000 € en financement participatif.

(1) Les adresses et horaires de retrait sont mentionnés sur le site.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Perspectives de l’OCDE pour 2025
NEXT Thierry Cotillard, le fonceur qui a mené les Mousquetaires dans la consolidation de la grande distribution