Mises à pied chez BRP et Waterville TG

Mises à pied chez BRP et Waterville TG
Mises à pied chez BRP et Waterville TG

Selon un avis de mises à pied massives daté du 3 avril, l’usine de Valcourt de BRP s’apprêtait à mettre à pied 24 employés et celle de Sherbrooke, 10. Les chiffres ont depuis été révisés à la baisse, puisque 23 mises à pied ont été effectuées.

“Comme nous l’avons annoncé dans nos derniers résultats financiers, nous abordons le nouvel exercice avec une approche prudente et nous avons procédé à des ajustements de personnel afin de gérer nos dépenses et nos coûts en fonction de nos revenus attendus”, indique le responsable du secteur corporate et public mondial. relations, porte-parole Émilie Proulx.

À la fin du trimestre, le 31 janvier, les stocks des concessionnaires étaient en hausse de 36 % par rapport à la même période en 2023, la production tournant à plein régime pendant la COVID compte tenu de la demande.

BRP a donc annoncé une réduction de 30 % du personnel pour les motoneiges assemblées à Valcourt, ce qui équivaut à 300 employés.

À noter que l’usine de Valcourt assemble des motoneiges sept mois par année et des véhicules de type Can-Am Spyder cinq mois par année.

«Nous nous sommes principalement concentrés sur l’élimination des postes vacants», ajoute le porte-parole de BRP. Malheureusement, certains professionnels ont été touchés par ces décisions difficiles, au Québec et ailleurs dans le monde. Toutefois, les chiffres ont été révisés à la baisse suite à l’envoi de notifications aux autorités. Le chiffre réel est de 23 employés pour Sherbrooke et Valcourt sur un total de plus de 5 000 employés au Québec. Nous tenons à les remercier sincèrement pour leur travail constant et dévoué.

>>>>>>

Waterville TG a annoncé 13 mises à pied d’employés en avril. (Marie-Lou Béland/Archives La Tribune)

Chez Waterville TG, l’entreprise fabriquant des joints en caoutchouc pour l’industrie automobile a annoncé le 10 avril 13 licenciements pour raisons économiques.

Il a été impossible de joindre un membre de la direction ou du syndicat de Waterville TG pour commenter la mauvaise nouvelle.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Avec ses 70 km d’autonomie, ce vélo électrique à moins de 350 euros risque de vous surprendre
NEXT Bientôt l’électricité gratuite ? Découvrez comment les énergies renouvelables renversent le marché